Groupement des Fournisseurs de l'Industrie Electronique Espace réservé
 
Qui sommes-nous ?  
  Nos adhérents  
  Nos partenaires  
  Contact  
  Notre vocation     Pourquoi adhérer ?     Composition     Chartes     Comité technique     Indice ACSIEL  
Le GFIE est dissout depuis le 31 décembre 2015
 
 
 
 

Indice ACSIEL

 
Retour  

Définition :

Le GFIE souhaitait, en septembre 1996, réaliser un indice qui permette de mesurer l’activité du domaine d’activité qu’il recouvre, en se basant sur le chiffre d’affaires facturé.

C’est ainsi qu’est né l’indice GFIE. Il est calculé mensuellement par ESCP Challenge , et est publié dans les magazines Electronique International Hebdo et Composants Instrumentation Electronique.

ESCP Challenge a été choisi du fait de son statut d’intervenant extérieur pour assurer la confidentialité de la collecte des données. Jusqu’en Avril 1997, cet indice ne comprenait que des entreprises membres du GFIE.

Le GFIE ayant rejoint le 1er janvier ACSIEL avec le SIMTEC pour former ACSIEL Alliance Electronique, l’indice GFIE change de nom et devient l’Indice ACSIEL Alliance Electronique du Collège Equipements et Services.

 
   
   

Indice ACSIEL avril 2016

 
« Tout va bien » mais là au moins cela semble vrai.
Cependant, ne perdons pas de vu que tout pourrait aller encore mieux ; comme tout pourrait aller plus mal d’ailleurs... et non, je ne suis pas Normand.
Léger recul de l’indice France par rapport à mars (-3,65%) mais l’indice d’avril est le plus élevé des mois d’avril de ces 4 dernières années et si l’export était en baisse en mars, il a très fortement performé ce mois ci. D’où un indice global France et Export en progression de 32%.
Certains adhérents constatent un ralentissement des commandes depuis le début de l’année. Cette information, rapprochée de celle du SNESE sur le repli de l’activité des sous-traitants est un clignotant d’incertitude. Notre indice de confiance reste parmi nos plus haut à 5,79 donc « tout va bien »
 
  Indice Avril 2016 (version française)
  Index Avril 2016 (english version)
 

Indice ACSIEL mars 2016

 
« L’indice France de ce mois de mars est en progression de 8,09% par rapport à février et les perspectives sont bien orientées, illustrées par un indice de confiance qui est revenu au plus haut à 6,13. Le record de tout nos temps ayant été de 6,19 en janvier cette année. Nous notons cependant une baisse de l’indice export et donc une baisse de l’indice général (France et export) de 12% par rapport à février. Précisons que février 2016 fut un excellent mois, 8ème plus fort indice général des 4 dernières années ; qu’il y ait des ajustements d’un mois sur l’autre est naturel. L’électronique et toutes ses composantes (IoT, plastronique, embarquée, numérique, médicale, MtoM, aéroMil, capteurs...) est en croissance, même en France. »
 
  Indice Mars 2016 (version française)
  Index March 2016 (english version)
 

Indice ACSIEL février 2016

 
« Très bon mois de février, dans la poursuite de la bonne performance de décembre et de la petite pause de janvier. L’indice France à +14% est très honorable pour un mois de février. L’indice de confiance, pulvérisé en janvier à 6,19, est retombé à 5,51 qui reste dans les meilleurs niveaux. Le dispositif du sur-amortissement y est sans doute en partie pour quelque chose.
Les commentaires des membres du collège fait état, sur ce début d’année, de commandes exceptionnelles sur la France. Nos clients se portent donc bien, preuve que la fabrication de l’électronique est une réalité et existe bien en France.
Petit bémol : le recrutement demeure toujours très difficile (manque de candidats) sur les fonctions techniques, mais même sur des fonctionstout ce qu’il y a de basic. Il ne faudrait pas que cette pénurie vienne perturber le développement. »
 
  Indice Février 2016 (version française)
  Index February 2016 (english version)
 

Indice ACSIEL décembre 2015

 
« Le GFIE ayant rejoint le 1er janvier ACSIEL avec le SIMTEC pour former ACSIEL Alliance Electronique, l’indice GFIE change de nom et devient l’indice ACSIEL Alliance Electronique du Collège Equipements et Services.
Facile cette fois-ci le commentaire de l’indice. Les chiffres parlent d’eux mêmes et on pourra dire que l’année 2015 se sera terminée sous les meilleurs auspices (et pas hospice). Sachant déjà que depuis longtemps les indices de novembre étaient en progression par rapport à ceux d’octobre en 2015, tous les indices de décembre sont aussi en progression :
Indice France = +6,98%
Indice Global = +10,33%
Indice Machines = +26,39%
Indice Consommables petits matériels = +20,80%
Indice Export = +22,30%
Il est normal dans ces conditions que les adhérents anticipent un tassement pour les prochains mois, l’indice de confiance passant de 5,51 à 5,08 (stable). »
 
  Indice Décembre 2015 (version française)
  Index December 2015 (english version)
 

Indice GFIE novembre 2015

 
« Le GFIE ayant rejoint le 1er janvier ACSIEL avec le SIMTEC pour former ACSIEL Alliance Electronique, l’indice GFIE changera de nom et deviendra l’indice ACSIEL Alliance Electronique du Collège Equipements et Services. S’agissant ici de l’indice du mois de novembre 2015 nous avons préféré conserver le nom « Indice GFIE » tout en adaptant le logo de cette publication. Comme tous les ans à la publication de l’indice du mois de novembre, je profite de cette occasion pour vous souhaiter à tous la meilleure année 2016 possible qu’elle voie tous vos projets en cours se concrétiser ainsi que vos rêves les plus fous. Cela me fait d’autant plus plaisir que c’est la première fois depuis 5 ans que le mois de novembre montre une progression par rapport au mois d’octobre +5,35% pour l’indice France et +12% pour l’indice global avec un indice de confiance à 5,51 aussi en progression. C’est bien sympathique de voir que novembre n’est plus le « mistigri » et que l’activité de nos métiers évolue dans le bon sens. »
 
  Indice Novembre 2015 (version française)
  Index November 2015 (english version)
 

Indice GFIE octobre 2015

 
« Après un indice de septembre en très forte progression par rapport à juillet/ aout, celui d’octobre fléchit : -­3% pour l’indice France, -9% pour l’indice global GFIE et l’indice de confiance redescend à 5,31. Rien de bien grave cependant, la baisse est modeste et l’indice global pour octobre est au dessus de la moyenne des 3 dernières années. A noter la bonne progression de l’indice machines et services dans la foulée de celle de septembre. »
 
  Indice Octobre 2015 (version française)
  Index October 2015 (english version)
 

Indice GFIE septembre 2015

 
« Après la pluie, le beau temps. » en espérant qu’ « entre deux vertes une mûre » ne s’appliquera pas pour le futur indice du mois d’octobre. Par rapport à l’indice de Juillet/août, l’indice France progresse de 40,24% et l’indice total du GFIE est à + 58,93%, le tout corroboré par un indice de confiance qui remonte significaTvement à 5,80. Donc une très belle entame de dernière période. Bien sûr ces forts taux s’expliquent par la piètre performance de juillet/août mais l’indice de confiance, qui flirte avec les sommets historiques, montre bien qu’il y a autre chose. L’électronique, le numérique et toutes leurs composantes (embarquée, numérique, imprimée, objets connectés, LED, MEMS, plastronique, mécatronique et autres « ique »...) sont porteurs, qu’on se le dise. Et les adhérents du GFIE s’adressent à tous ceux là et sont présents sur tous les marchés. « L'homme paTent et courageux fait lui-­‐même son bonheur. »
 
  Indice Septembre 2015 (version française)
  Index September 2015 (english version)
 

Indice GFIE juillet/août 2015

 
-23,82% pour l’indice France et – 28,81% pour l’indice global par rapport au mois de juin, comme on dit « çà pique » et il faut remonter à 2011 pour observer un tassement de cette ampleur. C’est vrai qu’en période de vacances, il ne faut pas s’attendre à des indices flamboyants. Ceci dit, nous sommes quand même en deçà des indices de juillet/août de 2012, 2013 et 2014 pour les plus récents. En fait, tous les indices de ce juillet/aout sont au plus bas par rapport au 3 dernières années. Même l’indice de confiance, bien qu’il soit encore « haut » à 5,31 est le plus faible de 2015.
 
  Indice Juillet/Aout 2015 (version française)
  Index July/August 2015 (english version)
 

Indice GFIE juin 2015

 
Bon, au moins une chose est certaine, l’approche de la période estivale et de la date de départ en congés a un impact sur l’indice de confiance qui est passé de 5,36 le mois dernier à 5,73. Cela en dépit de nos indices plutôt stables en légère croissance de 3,5% pour l’indice France. Donc nous avons le moral et c’est ce qui importe car cela signifie que les perspectives sont là même si cela ne se traduit pas toujours dans les chiffres. Il faut dire que le développement des applications électroniques ne manquent pas, portés, entre autres, par la numérisation et la communication des objets. Bonnes vacances à tous, nous en aurons besoin pour faire face à toutes les expositions du second semestre (Enova, Productronica, Midest...).
 
  Indice juin 2015 (Version française)
  Index june 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE mai 2015

 
Nous nous attendions à un indice du mois de mai en baisse, et bien l’indice France est en hausse de 4% grâce aux ventes de machines et équipements qui d’un mois sur 2 fait du yo‐yo. Comme l’indice export est aussi en progression, l’indice total du GFIE augmente de 11,6%. Pas mauvais pour un mois de mai, mais avril n’avait pas été « géant ». Çà, c’était pour les bonnes nouvelles, le revers de la médaille si situe au niveau de l’indice consommable, en forte baisse, et de l’indice de confiance en baisse pour la première fois depuis novembre. Vive les vacances, elles tombent au bon moment.
 
  Indice mai 2015 (Version française)
  Index may 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE avril 2015

 
Après l’indice du mois de mars qui fut parCculièrement bon, nous nous douCons qu’avril allait marquer le coup. C’est principalement l’indice machine qui Cre l’ensemble vers le bas, l’indice consommables et peCts ouCllages et équipements, qui a également baissé, est légèrement en deçà de son niveau d’avril 2014 preuve que l’acCvité est bien toujours là. Le signe très encouragent est l’indice de confiance à 5,93 qui, de mémoire depuis que nous faisons l’indice, n’a jamais été aussi haut et détrône le 5,80 de janvier 2014. On peut noter que depuis juin 2013 (4,75) l’indice de confiance a tendance à augmenter, lentement, mais surement.
 
  Indice avril 2015 (Version française)
  Index april 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE mars 2015

 
Si l’activité du début de l’année (janvier et février) fût poussive, celle de mars nous a réservée une bonne surprise bien que l’indice de confiance l’ait un peu anticipé. Ce n’est pas parce que le mois de mars avait 22 jours ouvrés et que nous partions d’assez bas en février que notre plaisir en sera gâché. Indice France + 52,93% ; Indice consommables + 27,4% ; Indice export + 66% ; indice machines et services... + 163%. Donc de bonnes nouvelles tant sur la France que sur l’export et l’indice de confiance restant stable à un haut niveau, les perspectives sont rassurantes. L’électronique et toutes ses composantes (embarquée, numérique, imprimée, objets connectés, LED, MEMS, plastronique, mécatronique et autres « ique »...) est porteur, qu’on se le dise.
 
  Indice mars 2015 (Version française)
  Index march 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE février 2015

 
L’indice France est stable en léger retrait par rapport à janvier : -3,22% (-2% pour l’indice global) ce qui n’est pas forcément inquiétant puisque très souvent les années passées l’indice de février fut plus faible que celui de janvier. Comme janvier était «bas» par rapport à 2014, cela confirme ce début d’année plutôt poussif. L’indice de confiance restant «dans les étoiles», plus fort que celui de janvier, indique bien que les perspectives activités restent encore bonnes pour l’année.
 
  Indice février 2015 (Version française)
  Index february 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE janvier 2015

 
Les commentaires des adhérents redeviennent plus mitigés mais en majorité positifs ce qui laisse l’indice de confiance à un très bon niveau bien au dessus de 5. Le bookbill revient à 1, après le 1,45 de décembre; les prises de commandes sont donc restées intéressantes. Sinon il semblerait que nous recommencions l’année plutôt poussivement puisque tous les indices de janvier 2015 sont en deçà de ceux de janvier 2014 et 2013 voire 2012 pour certains. L’indice France comme l’indice global de janvier sont stables par rapport à ceux de décembre, nous n’avons donc pas récupéré le décrochage du mois de novembre. L’absence de visibilité récurrente depuis plusieurs années n’aide pas les prévisions, même chez nos clients. Haut les coeurs, la loi Macron va mettre de l’ordre dans tout cela !
 
  Indice janvier 2015 (Version française)
  Index january 2015 (Version anglaise)
 

Indice GFIE décembre 2014

 
Si le mois de novembre est peut être devenu le mistigri des années, le mois de décembre 2014 - avec des progressions modestes de l’indice France de 8,26% et de l’indice global de 3,71% - s’est distingué par des prises de commandes record. C’est ce qui ressort de la plupart des commentaires des adhérents et par le niveau du Book Bill de 1,45 qui n’a jamais été aussi haut depuis la création de cet indicateur en avril 2008. Conséquemment, l’indice de confiance remonte à 5,54 et laisse présager un bon début d’année 2015.

Comme il n’y a pas de salut sans électronique, tous les espoirs sont permis.
 
  Indice décembre 2014 (Version française)
  Index december 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE novembre 2014

 
Le mois de novembre deviendrait-il le mistigri de l’année ? En tout les cas c’est l’indice le plus faible de 2014 quasiment au même niveau que novembre 2013. Pour ce qui concerne les commentaires reçus des adhérents, hormis un positif et un neutre, tous les autres sont négatifs et pourtant l’indice de confiance reste robuste bien au dessus de 5. Il faut croire que l’on a vu pire, que nous sommes vaccinés comme pour la grippe - c’est la période - que le reste de l’année compense cette médiocre performance et qu’il n’y a donc pas péril dans la demeure.
Je vous souhaite à tous une très bonne année 2015.
 
  Indice novembre 2014 (Version française)
  Index november 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE octobre 2014

 
Après un indice de septembre exceptionnel, il ne fallait pas s’attendre à des miracles, les arbres ne poussant pas jusqu’aux étoiles. Cependant, avec -6,35% par rapport à septembre, octobre est le mois le plus élevé de 2014 après celui de septembre.
Le fait le plus marquant pour cet indice d’octobre et qui confirme la bonne tenue de notre activité vient sans aucun doute de l’indice de confiance. À 5,74 c’est l’indice le plus fort après 5,78 en avril 2011 depuis des lustres – et je suis remonté jusqu’à 2003 ! Tous les commentaires des adhérents sont positifs ce qu’aussi je n’avais pas constaté depuis longtemps.
Même si je me répète de mois en mois, n’en déplaise aux esprits chagrins, l’électronique et le numérique existent bien et ils se fabriquent aussi en France : objets connectés, avionique, spatiale, médical, électrique, transports, sécurité, armement, recherches, télécom, jeux, textiles, affichages, réseaux, agriculture/élevage, automatismes/robotiques, énergies, électroniques industrielles, éclairages, et plus j’en mets plus il y en a d’autres qui viennent à l’esprit...
 
  Indice octobre 2014 (Version française)
  Index october 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE septembre 2014

 
Pour une fois, osons l’arrogance et la provocation : la crise ce n’est pas pour nous !
Bon, oui, c’est une mauvaise idée de le dire d’autant que j’en connais certains qui pourraient en profiter pour inventer une taxe sur l’électronique et le numérique... En tout les cas ce sont les mêmes qui ne croient pas à notre filière pour preuve la disparition de l’enseignement de l’électronique et du numérique et leurs fabrications dans le secondaire (BAC). C’est bien la preuve que d’après eux nous n’avons pas de futur, malgré le constat du développement de l’électronique et du numérique dans tous les secteurs...
Septembre et dans la continuité de juillet/aout : + 25,8 % pour l’indice France porté par la très bonne performance de l’indice machine, alors que l’indice consommable, avec sans doute des anticipations d’achats sur juillet/aout, a fortement chuté. L’indice global du GFIE (France et export) progresse malgré tout de + 10 % et l’indice de confiance marque le pas et passe de 5,57 à 5,28.
 
  Indice septembre 2014 (Version française)
  Index september 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE juillet-août 2014

 
Commentaires de M. Pierre-Jean Albrieux, Président du GFIE :
Flute, tout est vert !
Etant donné la pluviométrie des mois de juillet et août cela n’a rien de surprenant.
+ 13,2 % pour l’indice France et + 33 % pour l’indice global, France et export, avec un indice de confiance qui remonte à 5,57. Ça s’arrose.
Néanmoins, ne vendons pas la peau de l’ours, nous restons toujours avec une visibilité très faible, peu propice à l’anticipation ; et depuis le temps que cela dure il faudra bien s’y faire, cela semble devenir une caractéristique de nos activités. On ne voit plus l‘électronique car elle est partout et elle se produit aussi en France : la preuve.
 
  Indice juillet-août 2014 (Version française)
  Index july-august 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE - Mai 2014

 
Commentaires de M. Pierre-Jean Albrieux, Président du GFIE

Nous n’allons pas bouder les bonnes nouvelles ,surtout lorsque l’on s’attendait à une dégradation , au moins conjoncturelle, sur ce mois de mai au faible nombre de jours travaillés.
Rien de “folichon” puisque l’indice France à +7,16% par rapport à avril nous ramène , à peu près, au niveau de mars.
L’indice global du GFIE quant à lui progresse de 14,56% d’avril à mai.
En fait la question serait donc: mais que s’est-il passé en avril? En tous les cas ,l’indice de confiance poursuit sa dégradation depuis janvier et arrive à 5.Plusieurs d’entre nous pensent que les réorganisations de plusieurs OEM français, dans l’aéronautique , l’automobile et l’énergie vont retarder les projets et les investissements dans les prochains mois.
 
  Indice GFIE Mai 2014 (Version française)
  Indice GFIE Mai 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE - Avril 2014

 
Commentaires de M. Pierre-Jean Albrieux, Président du GFIE

Qui parlait de retournement ? J’ai lu quelque part qu’il y a retournement lorsqu’on est dans une impasse. D’un point de vu sociétal c’est bien ce que présuppose (l’impasse) nos résultats aux élection européennes. Notre moyenne mobile, elle, vient bien de se retourner, mais pas dans le bon sens. Nos indices sont tous en replis comme notre indice de confiance qui se dégrade depuis janvier. Le signe est inquiétant, le mois d’avril étant un mois « normal ». Alors les vacances de printemps ? Mais sur le mois de mars il y avait aussi les vacances d’hiver dans la même proportion ; et que va donner le mois de mai avec tous ces ponts ? Que ne faut il pas faire pour tenter de trouver une explication ? Les commentaires des adhérents, quant à eux, sont partagés entre les positifs et les négatifs. Nous n’attendons pas grand chose de mai il n’y a donc plus que le mois de juin pour remettre le 1er semestre dans le bon sens.
 
  Indice GFIE Avril 2014 (Version française)
  Indice GFIE April 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE - Mars 2014

 
 
  Indice GFIE Mars 2014 (Version française)
  Indice GFIE Mars 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE - Février 2014

 
Commentaires de M. Pierre-Jean Albrieux, Président du GFIE

Légère baisse de l’indice France par rapport à janvier mais nous restons au-dessus de l’indice de février 2013. L’indice de confiance reste élevé à 5,41. Par rapport aux précédentes, l’année 2014 démarre plutôt bien. Les commentaires des adhérents globalement positifs sont un peu plus mitigés que le mois dernier. Pas de signes particuliers d’inquiétude.
 
  Indice GFIE Février 2014 (Version française)
  Indice GFIE Février 2014 (Version anglaise)
 

Indice GFIE Décembre 2013

 
Nous pouvons donc dire que l’année se termine très bien + 34,5 % pour l’indice France particulièrement tiré par l’indice machines. En tout les cas cet indice confirme bien que celui de novembre était plutôt pessimiste. Petit bémol pour ce qui concerne l’indice consommable mais peut-être rien d’étonnant pour un mois partiellement travaillé. L’indice de confiance reste stable et au plus haut ce qui est de bon augure.
La bonne nouvelle est bien que maintenant, « Il » nous aime. C’est vrai que nous n’avons pas les charmes de certaines actrices mais cela fait toujours plaisir à entendre et ne fait de mal à personne. Toujours est-il que pour imaginer un « observatoire de la contrepartie » il faut vraiment avoir un indice de confiance dans les chaussettes. L’équation pour la majorité des entrepreneurs est pourtant simple : il y a des commandes et surtout une visibilité = on embauche et on investit. Or, si les premières semblent revenir, la visibilité, elle, fait vraiment défaut et c’est bien là que le bât blesse.
Très belle année 2014 à tous
 
  Indice Décembre 2013
  Index December 2013
 

indice GFIE Novembre 2013

 
Des indices comme je ne les aime pas. Ils sont tous en baisse ce mois ci à l’exception de l’indice de confiance, à 5,45, médaille de bronze depuis janvier 2009. Y aurait-il du masochisme au pays des adhérents du GFIE ? -18,73% de variation par rapport à octobre pour l’indice France, -13,80% pour l’indice général, et -33% pour l’indice consommable, c’est sévère. Je vous rassure, ces chiffres sont pessimistes, tous les adhérents n’ayant pas transmis leurs chiffres cette fois-ci, mais toujours est il que novembre est plus faible qu’octobre ce qui est une lapalissade puisque novembre est toujours plus faible qu’octobre. L’espoir, pour la plupart des adhérents, vient du fait que la fin de l’année est bien meilleure que le début. Souhaitons, comme le dit l’un d’entre eux, qu’il ne se trouve pas un énarque pour nous le taxer (l’espoir).
 
  Indice Novembre 2013
  Indice November 2013
 

Indice GFIE octobre 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Des indices comme je les aime. Ils sont tous en hausse ce mois-ci : consommables, machines et services, export, confiance et donc bien entendu le général à + 11,41% alors qu’en octobre 2011 et 2012 il était respectivement à -7 et -6%. Que dire ? On ressent un mouvement positif illustré par les indices en hausse de nos syndicats frères. Illustré aussi par le feed back des français à Productronica, très présents en tant qu’exposants et visiteurs et pas en villégiature, avec des projets « chauds bouillant ». Donc de bons signes. Peut-être que l’inéluctabilité de la pression fiscale et sociale fait qu’au bout d’un certain temps il faut bien avancer malgré tout.
Comme nous sommes champions du monde du pessimisme, ne dérogeons pas à la règle : est-ce une tendance robuste ? Est-ce une reprise technique de quelques mois ? Sommes-nous condamnés au yoyo ? Reste la certitude, pour beaucoup, que l’absence de visibilité n’arrange pas les choses. Surtout elle ne permet pas d’anticiper et avec la dégradation prévisible des marges il est peut-être préférable de reconstituer quelques réserves ne serait-ce que pour payer les taxes.
 
  Indice octobre 2013
  Index october 2013
 

Indice GFIE septembre 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Bis repetita placent, en tout les cas pour les mois de septembre 2011 et 2012 qui avec 2013 sont au même niveau et une petite progression de + 4,17 par rapport à l’indice de juillet/août. Or, l’activité semble être là si on en juge par la progression de l’indice consommable et de celui de l’export. Il n’y a que l’indice « machines et services » qui fait pâle figure. Cherchez l’erreur !
Aux incertitudes d’activité se sont greffées et surtout considérablement amplifiées, les incertitudes fiscales et sociales et le message des « forces vives » est clair : pas question d’investir ou d’embaucher si c’est pour se faire flinguer : par Bercy, par la trentaine de Ministères, par la Commune, par le syndicat de Communes, par le département, par la Région, par l’Europe, par les différentes « Agences » pondeuses de règlementations. Pour beaucoup, nous sommes en sortie de crise et il n’y a strictement rien à attendre des imbéciles qui nous gouvernent et qui refusent de se réformer. Le matraquage au tube en caoutchouc peut être supportable, mais pas à l’enclume !
 
  Indice septembre 2013
  Index september 2013
 

Indice GFIE juillet-août 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Après un mois de juin en progression, il n’est pas anormal que notre indice marque le pas pour la période estivale (-12,75%) tiré vers le bas par les indices export et machine. Signe très encouragent sur l’activité de nos clients, l’indice consommable sur juillet/aout est en nette progression par rapport à juin. La plupart des commentaires, plutôt positifs, des adhérents confirment un regain d’activité qui s’est déclenché au cours du 2ème trimestre. Les incertitudes sont illustrées par un indice de confiance assez bas à 4,73 qui indique que cette légère reprise n’est pas encore vraiment robuste.
Pour votre information, en raison d’une erreur de « reporting » involontaire d’un de nos adhérents tous les chiffres ont été repris depuis le mois de mars 2013. Vous constaterez quelques décalages avec les indices précédemment publiés.
 
  Indice juillet-août 2013
  Index july-august 2013
 

Indice GFIE juin 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Forte progression de notre indice pour ce mois de juin, prés de +32% cela faisait bien longtemps que ce n’était pas arrivé et surtout après un mois de mai en légère hausse.
Malgré tout, l’indice de confiance, de plus de 5 en mai, est retombé à 4,75 et cependant les commentaires des adhérents sont redevenus optimistes… La source de ces craintes, toujours l’incertitude et le manque de visibilité. Incertitudes sur les marchés, sur le fiscal, sur le social qui pourrissent l’ensemble de la filière et bloquent la plupart des décisions à moyen ou long terme, avec pour corolaire la nécessité de devoir produire au dernier moment dans l’urgence.
Le parent pauvre de l’industrie est donc devenu la planification faute de stratégie industrielle marquée. Sans planification, sans road map, pas d’investissements ni d’embauches. Oui
Monsieur le Premier Ministre, pour ne prendre qu’un exemple, ce n’est pas 62 ou 80% de compteurs LINKY qui pourraient être fabriqués en France mais bien 100%, à vous donc d’en décider qu’on en finisse avec ce cercle vicieux.
 
  Indice juin 2013
  Index june 2013
 

Indice GFIE Mai 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Y aurait-il une légère embellie, un petit frémissement ? Il est vrai qu’en période d’activité compliquée, la tendance est à la recherche des femto signes positifs ? Nous nous attendions tous à un mois de mai pourri après un mois d’avril peu dynamique. Or notre indice général progresse de 7% ce qui est modeste mais notable pour un mois de mai et l’indice général de confiance repasse la barre des 5/10 ce qui est plutôt encourageant, le maximum des 4 dernières années étant de 5,76. Les fortunes sont diverses parmi les commentaires des adhérents. La majorité est en légère baisse d’activité mais celle-ci est compensée par la forte progression de 3 adhérents qui tire l’indice vers le haut. On commence souvent les mois sans visibilité avec inquiétude et on les termine avec un léger soulagement voire surprise. Les réticences sont bien illustrées par le commentaire d’un adhérent : « Pessimisme général pour les investissements. A ne rien comprendre car nos clients sont suffisamment chargés ». Peut-être aurais-je dû faire Psycho ?
 
  Indice Mai 2013
  Index May 2013
 

Indice GFIE Avril 2013

 
 
  Indice avril 2013
  index April 2013.pdf
 

Indice GFIE Mars 2013

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :
+ 18,82 % pour notre indice de mars. Il est pour le moment en train de suivre l’indice de … 2011 ! J’ai écrit, ou peut-être dit, dans le passé, que l’on avait les fournisseurs que l’on méritait… Il n’est pas possible de faire du yoyo avec l’activité pour ensuite prétendre être livré tout de suite (c’est un euphémisme) à part pour l’activité de certains de nos adhérents qui ont une visibilité inférieure à une semaine ! Quand je parle d’euphémisme, je parle de clients qui demandent à être livrés et qui envoient leur commande un mois après… Avec, bien évidemment, des conditions de règlement à date de facture qui ne sont pas modifiées et toujours bien dépassées par rapport au maxi de la LME. Il y a des choses qu’une TPE ou une petite PME ne sait pas faire. Les mauvaises pratiques des relations clients / fournisseurs reviennent.
Allez en terminant, une petite cerisette sur le gâteau, figurez vous que dans le grand bâtiment des bords de Seine qui possède une piste l’hélicoptère et des navettes fluviales, un homme sans doute intelligent (C’est de l’humour), imagine de mettre en place une LME par filière ! Pas mal non ? Lui, dans la définition des Métiers de Michel Audiard, il est bien plus que Chef d’escadrille : au moins Général de Brigade d’Aviation. Monsieur, Messieurs, arrêtez de faire du marketing sur le dos des PMEs et des TPEs, ce sont elles qui font tourner la France avec l’appui de leurs champions et qui prennent tous les risques et ce sont elles, pour la plupart, qui ne verront pas la couleur de vos pseudos aides aux petites entreprises. Arrêtez donc de faire du marketing politique sur notre dos. Commencer par diviser par 2 le nombre de députés et de sénateurs et supprimer toutes les strates qui s’empilent à plus finir dans les conseils Généraux et Régionaux et syndicats de communes : chef de cabinet, sous directeur de çà sous directeur de ci, secrétariats particuliers c’est trop, audits d’organisation réguliers, appliquez le lean et apprenez à vous organiser soyez les premiers à être compétitifs, les autres suivront.
Oui, je suis en colère.
 
  Indice mars 2013
  index March 2013.pdf
 

Indice GFIE février 2013 : 5,08%

 
 
  Indice février 2013
  Index february 2012
 

Indice GFIE décembre 2012 : 5,05%

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :
Contrairement à mes espérances du mois dernier, l’indice de décembre est encore en baisse pour le 4ème mois consécutif maintenant. Cela n’est pas surprenant en soi pour un mois où le nombre de jours travaillés est plus faible et même si c’est le même scénario pratiquement tous les ans, il n’est pas interdit de rêver. Donc pour 2012 nous avons commencé l’année avec un indice général à 211 et nous la terminons à 182. Notre indice consommable illustre bien l’ambiance macroéconomique, de 337 en janvier nous sommes arrivés à 230 en décembre et quand on regarde son profil sur l’année, hormis une poussée en septembre, il s’est érodé depuis février. Pourtant, avec notre indice machine, une relative confiance dans le futur semble bien là, parti de 2400, il arrive à 3900 en décembre et notre indice de confiance au dessus de 5, même s’il n’est pas mirobolant, confirme que dans l’incertitude et sans visibilité, les « forces vives » de l’industrie électronique en France y croient.
 
  Indice décembre 2012
  Index december 2012
 

Indice GFIE octobre 2012 : 5,11%

 
Les mois se suivent et se ressemblent. Notre indice est en baisse (-6,23%) par rapport à celui du mois de septembre comme souvent ces dernières années alors que septembre que l’on attendait mauvais ne fut pas si mal. La moyenne mobile 2012 est passée en dessous du niveau de 2011 preuve que petit à petit l’activité décroit malgré quelques jolis soubresauts épisodiques de nos indices. Cependant, la plupart des commentaires des adhérents sont plutôt optimistes et l’indice de confiance au dessus de 5. Dans toutes périodes compliquées, la confiance dans le futur est primordiale. Peut être que le rapport Gallois y est pour quelque chose, souhaitons seulement que ce nième rapport n’aille pas rejoindre ses prédécesseurs, sous les pieds des armoires de Bercy ou de Matignon ; maintenant, si vous connaissez un bon menuisier…
 
  Indice octobre 2012
  Index october 2012
 

Indice GFIE septembre 2012 : 8.91%

 
L’indice de septembre est à + 8,91% par rapport à juillet / août. Il était de +23% en septembre 2011. Rien de catastrophique sachant que juillet/août fût cette année plus élevé que l’année dernière. Néanmoins, la situation entre les adhérents est disparate et l’indice est tiré vers le haut par quelques adhérents de taille plus importante, en particulier pour l’indice machine où deux membres ont réalisé un très bon mois de septembre. Les commentaires des adhérents reflètent bien cette situation ainsi qu’une grande inquiétude sur les trois prochains mois. Pour la suite, à moins d’investir dans le marc de café, la boule de cristal, ou les jeux de tarots, peu d’adhérents ont des certitudes, mais comme le dit l’un d’entre eux : « restons optimistes, la terre continue de tourner et les bons à se battre ». Concernant l’environnement politico-économique, je n’aurais qu’un mot : RRLOUOU … ... RRLOUOU … LOU … LOU … … … RRLOUOU … ... RRLOUOU … LOU … LOU … … … RRLOUOU … ... RRLOUOUOUOU ARRRRAAAH ! Je sais, pas évident à écrire le cri du pigeon qui agonise…
 
  indice septembre 2012.pdf
  Index september 2012
 

Indice GFIE juin 2012 : 4.96

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE : Elles seront les bienvenues, je ne parle pas bien entendu des nouvelles charges fiscales ou sociales ni des autres taxes diverses et variées dont nous avons le secret en France, non, on peut avoir l’esprit citoyen mais aller jusqu’à accueillir les bras ouverts et avec enthousiasme les élucubrations contre productives de nos législateurs, il ne faut pas exagérer !

Les bienvenues ce seront les VA-CAN-CES. Tâchons de ne pas trop penser à la rentrée et profitons de ces quelques jours pour nous régénérer, je pressens que nous aurons vite besoin de la vitalité optimum de chacune de nos cellules grises.

Donc après un mois de mai peu travaillé, on pouvait s’attendre à un mois juin « honnête », il fut globalement « flat » avec autant de commentaires optimistes que pessimistes mais avec un indice de confiance non corrélé et relativement élevé. La proximité des vacances doit y être pour quelque chose.
 
  indice juin 2012.pdf
  Index June 2012.pdf
 

Indice GFIE mai 2012 : 4.95

 
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE : Notre indice général,ce mois ci, baisse à nouveau de façon significative – 13%.

Vu la physionomie du moi de mai nous nous y attendions un peu. Cependant, une petite bonne surprise concerne encore notre indice machine et service à la production qui augmente par rapport à avril. Bien évidemment, dans ces conditions générales, l’indice de confiance fléchit un peu à 4,95. Les commentaires des adhérents, à deux exceptions près, ne sont pas engageants, mais avec une visibilité nulle et après un mois aussi médiocre pour la plupart d’entre nous, il ne fallait pas s’attendre à ce que nous sautions de joie; d’autant que les signaux macroéconomiques ne sont pas folichons.

Souhaitons, pour le court terme, que l’indice de juin compense celui de mai et bientôt c’est les vacances, ce ne sera pas du luxe pour nous ressourcer.
 
  indice mai 2012.pdf
  indice may 2012.pdf
 

Indice GFIE Mars 2012 : 5,06

 
Book bill du mois de mars 0,891
Evolution de l'indice en rapport au mois de février 2012 : +3,79%
Commentaires du Président PJ ALBRIEUX :
Pour ce qui concerne nos indices et notre indice général, ils sont en légère progression et supérieurs à ceux de 2011 ce qui n’est pas mal. Au regard des commentaires des adhérents, certains signes d’inquiétude pointent, l’indice de confiance encore relativement haut (5,06) fléchit. Les incertitudes, à très court terme, concernent le nombre d’heures de travail des prochaines semaines : vacances de printemps, mois de mai impactés par les ponts et les soldes des congés annuels. S’ajoute à cela les perturbations dues aux élections présidentielles et législatives. Il est donc possible que les résultats de nos indices pendant le 1er trimestre aient anticipés une plus faible activité sur avril et mai. Les prochains indices nous en diront plus. Il reste cependant un point positif et encourageant pour le moyen terme : la position élevée de notre indice machine et service à la production. Comme quoi la France est bien encore une terre de production.
Comments :

Concerning our indexes and our overall index, they are slightly rising and higher than 2011, which is not so bad. With regards to our member comments, some of concern signs are coming up. Confidence index, which is relatively high (5.06), is going down. In the short run, uncertainties concerns working hours in the coming weeks: Spring holidays, long weekends all over the month of May and the paid vacation balance. Other disruptions can be added due to the legislative and presidential elections. It is therefore possible that the results of our indexes during the first quarter anticipated a lower activity over April and May. The next indexes will tell us a bit more about this fact. On a medium term, there is one point, which is still positive and encouraging: the high position of our machines, products and services to production index. This just shows that France is still a manufacturing country.

 
  indice mars 2012.pdf
  index March 2012.pdf
 

Indice GFIE Avril 2012 : 5,35

 
Book bill du mois d'avril : 0,867
Evolution de l'indice en rapport au mois de mars 2012 : - 12,78%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Pour l’indice du mois de mars, j’avais relevé la forte progression de notre indice machine. C’est donc lui qui, par sa forte régression au mois d’avril, a fait reculé notre indice général (-12,78% en avril par rapport à mars) car l’indice consommable est en très légère baisse et celui de l’export en hausse. Nous conservons néanmoins un très bon indice de confiance à 5,35.
Ceci dit, les commentaires des adhérents qui en transmettent deviennent plus mitigés avec des craintes sans doute justifiées au regard des jours travaillés pour le mois de mai. Positivons donc, car « le changement c’est maintenant » et avec un Ministère du Redressement Productif, qui espérons le, sera a minima également Progressif, nous allons vite être submergés de commandes. Grinçant dite vous ? Ce n’est pas avec ce qu’il y a dans les nouveaux cartons du Ministère, comme au sujet de feu la TP entre autres, que la vie deviendra rose pour les TPE et PME, et que l’investissement explosera avec notre indice machine. Il a raison Arnault de vouloir la lune, s’il la loupe il nous amènera dans les étoiles.

Comments :

As regard the March index, I noticed a huge increase in our machine and services to production index. Since it has sharply decreased in April, our general index has declined afterwards (-12.78% on comparison with March). Indeed, the electronic goods index is slightly declining and the export one is rising. Yet, we keep a very high level for the trust index to 5.35. However, the member’s comments (for the one who make) are becoming more mixed with fears that may be justified with regards to the number of working days in May. Let us be positive, since “the change is now” and thanks to a Ministry for productive recovery, which will hopefully be also a minimum progressive, we are going to be overwhelmed with orders. You think this is sarcasm? The new boxes of the Ministry, like the controversial topic, inter alia, of the business tax, are not to make the Small and Medium Companie’s life all roses and that investment in machines and services to production is not to skyrocket. Arnault is right when he says: “aim for the moon. If you miss, you may hit a star.”
 
  indice avril 2012.pdf
  index April 2012.pdf
 

Indice GFIE Février 2012 : 5,35

 
Book bill du mois de février : 0,925
Evolution de l'indice en rapport au mois de Janvier 2012 : +16,18%
Commentaires du Président Albrieux :
Par rapport à janvier, nous constatons une belle progression de l’indice pour le mois de février (+16%), un bel indice de confiance (5,35), une belle progression de l’indice consommable (+30%), une belle progression de l’indice machine (+87%). On peut compléter la litanie par une belle progression de l’anticyclone, un beau début de printemps, un beau temps, avec son corolaire une belle remontée du bas des jupes, une assez belle remontée de l’indice de confiance des ménages français : donc au pays des champion du pessimisme la vie est belle. Il y a tout de même quelques arbres qui cachent la forêt, notre indice est surtout tiré par trois adhérents qui ont fait un mois exceptionnel principalement sur la vente d’équipements et surtout en France vu l’indice export. Pour les autres, l’activité fut majoritairement en progression mais sans pour cela monter au ciel. Quitte à ce que je me répète depuis plusieurs mois, il y a bien encore, sur notre territoire, de la fabrication de l’électronique et du numérique, mais nous pilotons tous à vue avec des bonnes surprises à chaque évaluation mensuelle, tant qu’elles sont bonnes tant mieux. Pourvu que cela dure et avec un indice de confiance à 5,35 cela devrait.


Comments:

On comparison with January, we note a strong growth in February Index (+ 16%), a good trust index (5.35), a strong growth in electronic goods (+30%), a strong growth in machines, services and services to production index (+87%). The litany could be completed by a strong advance of the anticyclone, a beautiful early spring, a good weather, a pretty recovery of the trust index of French households: in the pessimism champion country, life is good. Yet there are few drops in the ocean, our index is especially led by three members which have done an outstanding performance this month, mainly on equipment in France; given the export index. For most of the others, the activity increased but without touching the sky. If I have to repeat for a few months, there is still electronic and numeric manufacturing in our territory but the future remains quite uncertain, with good surprises at each month assessment. As they remain good, so much the better. Let us hope it will last, with a trust index of 5.35, this should be.
 
  indice fevrier.2012.pdf
  index february 2012.pdf
 

Indice GFIE janvier 2012 : 5,23

 
Book bill du mois de janvier 2012 : 1,100
Evolution de l'indice en rapport au mois de Décembre 2011 : +4,83%
Commentaires du Président PJ ALBRIEUX :
La plupart du temps, notre indice de janvier est en deçà de celui de décembre, récupération des agapes de fin d’année oblige… + 4,83%, si ce n’est pas le Pérou, est donc plutôt une bonne performance. 85% des commentaires des adhérents sont positifs ou mitigés d’où notre indice de confiance à 5,23 dans la fourchette haute. Tout n’irait donc pas si mal, mais la plupart d’entre nous ne sait pas pourquoi : est-ce une surprise face au constat contradictoire de la désindustrialisation rabâchée pendant la campagne électorale ? Où, soyons optimistes, ne serait-ce pas plutôt la confirmation de la pervasion de l’électronique qui est telle que cette dernière finie par ne plus être visible ? Toujours est-il, et nos chiffres le confirment, qu’il y a encore de la fabrication de l’électronique en France.
GFIE index, January 2012
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE:

Most of the time, the index of January is below the one of December, since it is traditionally a period of savings following the end of the year … + 4.83%, if it is not Peru, it is a rather good result. 85% of our members’ comments are positive or lukewarm, hence our highly ranged confidence index reaching 5.23. Thus, it appears that everything is not as bad as it may seem, but most of us do not understand why it is so. Is it a surprise considering the contradictory assessment of deindustrialisation, which has been continually repeated during the electoral campaign? Or, let’s be optimistic, wouldn’t it rather be the confirmation that the pervasion of electronics is such that the latter has become invisible? As our figures confirm it, the fact remains that there is still electronics manufacturing in France.
 
  indice janvier 2012.pdf
  index january 2012.pdf
 

Indice GFIE Décembre 2011 : 4,84

 
Book bill du mois de décembre 2011 : 1,263
Evolution de l'indice en rapport au mois de Novembre 2011 : - 3,71 %
Commentaires du Président JP Albrieux :

Il n’y a pas une très grande différence entre ce mois de décembre et le mois de novembre. L’indice est en léger recul (-3,71%) le book bill en progression (à 1,263) et l’indice de confiance identique. Mais en y regardant de plus prés, c’est plutôt bien pour un ¾ de mois d’activité. L’indice consommable, en cohérence, baisse, par contre l’indice machine, produits et services est en très forte augmentation au plus haut depuis bien longtemps. Toujours est-il que l’indice général en 2011 n’aura pas progressé puisque nous sommes pratiquement revenus au niveau de décembre 2010 et qu’il est en baisse régulière depuis de mois de mai, confirmant que le début de l’année 2011 était très satisfaisant, heureusement.
Quant à 2012 la plupart des adhérents annoncent un pilotage à vue, c’est devenu le lot commun depuis plusieurs années, sans doute la conséquence d’un manque de confiance généralisé.



GFIE index, December 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE:

There is not a big difference between the results of December and those of November. The index undergoes a light recession (3,71 %), the book bill is increasing (up to 1,263) and the confidence index is the same. But after taking a closer look, it is rather good for only ¾ of a month of activity. The consumable index is logically declining, but the machine, product and services index is increasing strongly at high rates for a long time now.
However the global index of 2011 has not really increased as we have now returned to the level of December 2010, and as this index keeps declining since May. This at least confirms the early 2011 good performance, fortunately.
For the year 2012, most adherents forecast just in time decisions, which has been very common for several years now – probably because of a global lack of confidence.
 
  indice decembre 2011.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Novembre 2011 : 4,86

 
Book bill du mois de novembre 2011 : 1,052
Evolution de l'indice en rapport au mois d'Octobre 2011 : -2,84%
Commentaires du Président PJ ALBRIEUX :
Pas si mal. Notre indice général ne fléchit que de 2,84% et celui de la confiance de 8,3% par rapport au mois d’octobre. Nous avons vu pire. J’ai « entre entendu » à la radio les résultats d’une étude qui plaçait encore les français champions du monde, numéro 1, « prem’s » … en pessimisme.
Cartésiens, peut être sommes-nous plus lucides que les autres car on ne peut pas dire que l’ensemble des annonces qui nous parviennent soient de nature à nous inciter à danser la gigue ni à faire « la teuf » sinon pour oublier ; quoique, pour oublier, autant œuvrer à la relance de la consommation et en faire profiter nos viticulteurs.
D’un autre côté, on ne peut pas dire que les us et coutumes de nos médias soient de nous régurgiter des nouvelles et des analyses aptes à nous remonter le moral. Les « success stories » n’intéressent personne, mais la crise des dettes souveraines, quel pied ! Il y en a pour des heures et des pages à broder sur tout, surtout en période préélectorale.
Que voilà des informations merveilleusement utiles pour nous tous, mais que faisons-nous ? On s’expatrie hors EU ou on se recycle en orthopédie, pour produire de magnifiques jambes de bois afin que tout un chacun puisse y apposer des emplâtres ? L’avenir ne peut être que radieux, tous nos candidats hissent l’Industrie au pinacle après avoir mis 15 ans à la disperser « façon pulze » sans avoir compris que fabless = jobless.
Nous avons survécu à 1990, à 2001, à 2008, alors que pouvons-nous craindre ? Vous voyez bien, sous cette perspective, il ne peut rien nous arriver. Bonne année à tous.

GFIE index, November 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE:

Not so bad. The GFIE index has only dropped by 2.84% and that of trust by 8.3% over October. We have been through worse. I have heard on the radio that the French ranked first once again in a report… on pessimism. Really, the “champs” of gloom and doom.
Being Cartesians may render us more clear-sighted than others, especially as French news are not the kind that incite us to throw parties – though drinking and dancing away our problems could help reflation as well as wine growers.
But then again, pouring out rejoicing news and analyses has never been a habit of our media. While “Success stories” do not really catch our attention, we cannot stop hearing about sovereign debt crisis issues! Journalists enjoy getting to grip with these topics and it is especially true during pre-campaign periods.
What wonderful and useful news for all of us… but what can we do? Do we emigrate from the EU or do we switch to orthopedics and manufacture wooden legs, so that we can all apply band-aids on them? The future is to be bright: all of our candidates now praise Industry to the sky after spending 15 years breaking it up and scattering it, jigsaw puzzle style. They did not actually understand that fabless = jobless.
We have outlasted the 1990, 2001, and 2008 crises, so what is there to fear? Bearing this in mind, it is obvious that everything is going to be fine, isn’t it? Happy New Year to you all.


 
  indice novembre 2011.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Octobre 2011 : 5,30

 
Book bill du mois d'octobre 2011 : 0,904
Evolution de l'indice en rapport au mois de Septembre 2011 : -6,87%
Commentaires du Président PJ Albrieux :
La quasi totalité des commentaires des adhérents, sauf 2, sont négatifs et très négatifs pour l’activité du mois d’octobre dont l’indice a baissé de 6,87%. Or l’indice de confiance est bon à 5,3. C’est très paradoxal, mais cela s’explique par la certitude que, pour la plupart d’entre nous, l’année 2011 est « sauvée » grâce à un début d’année plutôt bon. Cette incohérence entre les commentaires et l’indice de confiance est aussi symptomatique d’une activité fragile, très erratique, le tout enrobé d’une couche très épaisse d’incertitudes pour l’année 2012. Cette absence de visibilité mise en perspective avec les prévisions des économistes et avec les différents programmes de restrictions que certains commencent à nous présenter ne peuvent que justifier nos inquiétudes.
Bien vrai que nous en avons vu d’autres et, à défaut de la mise encore en pratique de la bonne vieille méthode d’Emile Coué de la Châtaigneraie, je pense que ce bon Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski peut avoir le dernier mot : « Vivre sans espoir, c’est cesser de vivre ».

GFIE index, October 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE:

Almost all the comments, except two of them, are very negative about the activity of October, which index has decreased by 6.87%. However, the trust index is quite good (5.30). It is very paradoxical but it highlights the facts that this year is now “safe” for the most of us thanks to the quite good beginning of 2011. This contradiction between the comments and the trust index is also the symbol of a weak, very erratic and uncertain activity. This low visibility, the economists’ forecast and the various austerity programs that some political leaders are introducing justify our anxiety.
Of course, we have gone through many other situations, and even if the Coué Method of positive thinking has not given results yet, I think that Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski may have the last word: “to leave without Hope is to cease to live”.
 
  indice octobre 2011.pdf
  GFIE Index october 2011.pdf
 

Indice GFIE Septembre 2011 : 5,04

 
Book bill du mois de septembre 2011 : 0,845
Evolution de l'indice en rapport avec juillet/août 2011 : + 23,20%
Commentaires du Président Pierre-Jean Albrieux :
Ce n’est jamais désagréable d’avoir une bonne surprise, mais il y a parfois des indices difficiles à analyser et celui-ci en fait parti. Notre indice de septembre est en progression de 23,20 % par rapport à celui de juillet/août et même si ce dernier est conjoncturellement toujours plus bas, nous revenons presque à la position de juin et c’est bien. Lorsque l’on creuse un peu, des signes d’inquiétude apparaissent. Nous avons un indice de confiance qui remonte à 5,04, mais avec un écart type amplifié : beaucoup de 3 ou de 4/10 et plusieurs 7 et 8 rarement atteints. Le book bill a baissé à 0,845 et c’était ce que nous avions en septembre 2010. Lorsque l’on rapproche ces données des commentaires, il apparaît que le début du mois de septembre fut très mou pour la majorité d’entre nous comme si les vacances se prolongeaient, et selon les commentaires toujours, la plupart sont négatifs quelques uns excellents, mais pour tous l’incertitude plane très fortement sur le 4ème trimestre. Sans tomber dans le pessimisme primaire qui est propre à une majorité de français, « wait and see » me semble particulièrement adapté à la situation.

GFIE index, June 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE:
It is always nice to be pleasantly surprised. However, some indexes are hardly analyzable and this one is one of them. The index of September has increased by 23.20% compared with the index of July/August. Even if the latter is always lower than any other one, the index of September has almost risen to the position of June, which is good news.
After a closer look, the situation seems more worrying. The trust index has reached 5.04, but the standard deviation has increased: There are many 3/10 or 4/10 and a few 7 or 8. The Book Bill has fallen to 0.845 at the same level as September 2010.
According to the commentaries, it seems that the beginning of September was very weak for the most of us just as if the vacations were getting longer. Moreover, most of the commentaries are negative and a few are excellent, nevertheless they all share the same doubts for the fourth quarter. Eventually, “wait & see” seems to be the most appropriate saying considering the economic conditions.
 
  indice septembre 2011.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Juillet-Août 2011 : 4,90

 
Book bill du mois de juillet-Août 2011 : 1,054
Evolution de l'indice en rapport avec le mois de juin 2011 : -20,20%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Les prémices d’un ralentissement, que plusieurs adhérents avaient détectés dès le mois de mai, se sont confirmées en juin et pendant la période estivale. Cela se traduit par une baisse de l’indice de confiance à 4,9 et par des commentaires des adhérents à très grande majorité pessimistes avec une bonne dose de fatalisme comme celui-ci :
« Je pense que nous rentrons dans une zone complètement floue. Notre seul espoir c'est de se dire qu'il faut bien que la terre continue de tourner. »
Il faut dire que ce qui se passe sur les marchés financiers depuis le mois d’août n’arrange pas les choses, nous venons juste de « récupérer » du crack de 2008 qu’un autre nous tombe dessus. Ce qui fait le plus râler c’est que l’origine, est financière sur des valorisations purement virtuelles orchestrées par des apprentis sorciers et sans aucuns liens avec l’économie réelle. Nous avions une crise tous les dix ans et la fréquence augmente (1990 - 2001 – 2008 - 2011). A cela s’ajoute une élection qui, comme d’habitude, bloquera beaucoup de décisions d’investissement. Donc rien de réjouissant, mais l’électronique est pervasive et sans elle nous n‘existons plus.`

The beginnings of a slowdown, which several members had already detected in May, have been confirmed during the summer. As a consequence, the trust index has dropped to 4.9 and the pessimistic and fatalistic comments like the following one have been cropping up:
“I think we are entering a totally blurred period. Our only hope is that the Earth does not stop spinning.”
What’s going on financial markets since August does not make things any better… We have just recovered from 2008 crack and another one strikes.
Basically, this current economic downturn is the result of financial speculations on virtual stock appreciations that have been orchestrated by some sorcerer’s apprentices. Apparently, it has nothing to do with the real economy, which is very annoying.
We had a crisis every decade but the frequency has been increasing (1990 – 2001 – 2008 – 2011). In addition, the presidential election will, as usual, freeze many investment projects. So nothing to celebrate, but electronics is pervasive and without it we cannot exist any longer.


 
  indice juillet-aout 2011.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Juin 2011 : 5,36

 
Book bill : 0,979
Variation de l'indice par rapport au mis de mai 2011 : - 12,16 %
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :
Même les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, c’est bien connu. Un mois de juin décevant qui marque un arrêt à la croissance du chiffre d’affaires.
La prise de commande marque également le pas .Le 1er semestre a été très bon et il y pas mal de nouveaux projets en cours.
L’effet Japon a été relativement faible et les efforts des Japonais pour redémarrer la fabrication des wafers, des composants vont limiter les arrêts de production.
Nous allons certainement connaitre l’effet vacances mais les portefeuilles engrangés devraient permettre d’attendre la rentrée sereinement.
Passez un bel été.


GFIE index, June 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE :
As the saying goes, even trees do not grow to the sky. The month of July is disappointing and signals a pause in the current increase of the turnover. The Book Bill is also decreasing.
The first half of the year was very good and there are many projects in progress.
The “Fukushima effect” was relatively limited. Moreover, the Japanese have achieved a great deal of effort to restart the production of wafers and other components which will limit production outage.
We will definitely get a “holiday effect” but thanks to the portfolios that are already gathered in, we should go through the summer break serenely.
Have a nice summer.

 
  indice juin 2011.pdf
  english version
 

indice GFIE Mai 2011 : 5,58

 
Book bill du mois de mai : 0,988
Variation de l'indice par rapport au mois d'avril : +32,36 %
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Joli mois de mai. Et les dictons et autres proverbes populaires ne s’y trompent pas :
« Plus mai est chaud, plus l'an vaut. » Pour être chaud, il le fut, c’est donc très bon signe.
« En mai, Fleurit le hêtre et chante le geai. » Oui, rien à voir avec l’indice, mais c’est joli.
« Au mois de mai, Voleurs sont nés. » Pour l’anecdote, rien à voir avec nous.
« Si le dicton dit vrai Méchante femme s'épouse en mai. » Juste pour information aux célibataires.
« Si vous voulez raccourcir la vie de votre mari, donnez-lui en mai et en juin des choux à manger » Juste pour informations aux non célibataires…
Mais surtout :
« Le mois de mai de l’année Décide de la destinée » Alors là, l’année 2011 devrait être terriblement superbe.

Notre indice a progressé de près de 32 % par rapport au mois d’avril, avec un indice de confiance toujours dans les plus hauts à 5,58. Il faut néanmoins remarquer que ce mois de mai fut entièrement travaillé. Tous nos indices sont en hausses à part celui de l’export qui reste dans les niveaux des années précédentes (excepté pour l’annus horribilis 2009). Indépendamment de ces bons résultats globaux, certains adhérents notent un léger ralentissement des commandes et des cours des métaux qui restent élevés et pénalisent la marge.

Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE :

In May, the GFIE index has grown by more than 32% compared with the month of April; meanwhile, the trust index has remained high at 5.58. Nevertheless, one must point out that there was neither vacations nor legal holydays during the month of May.
All indexes have increased apart from the export index which stands at the same level as the previous years (except 2009 which was an Annus Horribilis).
Regardless of these good global results, some members of the GFIE have noticed that the amount of orders is lightly decreasing and that the expensive metal prices are currently cutting the gross margin.




 
  indice mai 11.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Avril 2011 : 5,78

 
Book bill du mois d'avril : 1,084
Variation de l'indice par rapport au mois de Mars : -2,28%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Notre indice à -2,28% sur le mois d’avril par rapport à l’activité du mois de mars qui était en forte progression nous permet de confirmer à nouveau que nos activités restent soutenues.
Globalement, les commentaires des adhérents ne s’y trompent pas et est corrélé par l’indice de confiance à 5,78 qui est particulièrement élevé. Aux extrêmes, deux adhérents ont noté 4/10 et quatre adhérents indiquent entre 7 et 9. Les signes d’inquiétude restent au niveau de la gestion générale : difficulté à trouver des compétences, délais de livraison qui s’allongent, difficultés à répercuter les augmentations des matières sur les prix de vente. Plus irritant, l’apparition « d’acteurs » sur internet qui proposent des prix massacrés. A ce sujet nous ne pouvons que recommander aux acheteurs d’avoir une réflexion approfondie. Il n’est pas « convenant » de demander des conseils techniques, des déplacements et des offres de prix puis d’acheter n’importe où ces mêmes produits ; à moins d’avoir la certitude, par la suite, de savoir se débrouiller seul. Le meilleur service a toujours un coût et pour l’acheteur et pour le fournisseur, ce dernier ne se le rémunérant que sur les commandes reçues, donc…


GFIE index – April 2011
Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE :
The increase of our index lowered by 2.28% in April: this decline is majorly due to the great results of March. These good overall results prove again that our activity is steady.
On the whole, the members’ observations are good and are correlated with a particularly high confidence index (5.78). The grades are comprised between 4/10 (for the two most severe members) and 9 (four members graded between 7 and 9). The only concerns remain in the global management: difficulties to find expertise, a delivery time that lasts longer, difficulties to reflect the inflation of raw material on prices. Even more irritating, there is an emergence of new firms that slash prices on the Internet. About this, we can only advise the buyers to study in detail the different offers before making a decision. It is not proper to ask for technical advice and price offers and then buy wherever these same services, unless there is a guarantee, on the long run, that one is able to manage oneself alone. The best service always has its price, and this is true for the buyer as well as for the supplier –the first one pays the latter only according to the number of orders received.
 
  indice avril 11.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Mars 2011 : 5,31

 
Book bill du mois de mars : 0,940
Variation de l'indice par rapport au mois de février + 17,66 %
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Ce mois de mars permet de conclure un premier trimestre 2011 en progression. Nous notons une forte demande en équipements de production qui, après 2 ans de « vaches maigres » et une visibilité toujours aussi opaques, provoquent un rallongement sensible des délais de livraison. La situation des approvisionnements des produits japonais n’impacte pas (encore ?) nos activités. L’actualité est surtout marquée par les augmentations considérables du prix des matières premières. La répercussion de ces augmentations sur les prix de vente produits étant d’autant plus difficile que beaucoup de Services Achats refuse de recevoir leurs fournisseurs pour les négociations annuelles. Encore une brique à apporter à la liste des mauvaises pratiques constatées par Jean-Claude Volot. Encore un pavé dans le jardin des « acheteurs excel » ; peut-on d’ailleurs toujours parler de jardin ?

Comments from Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of the GFIE :

This last month enables us to have an overall view of the first quarter of 2011. First of all, figures are improving. We can also notice that the delivery delays have increased because of a sudden rise in production equipment demand after two lean years but also because of the persistent lack of visibility. We have not (yet?) been affected by the problems concerning the Japanese product supply. The problem we encounter today is more about the sensible rise in the prices of raw materials. The consequences of this rise are all the more difficult to handle as many buying department refuse to negotiate with their suppliers: another bad practice that Jean-Claude Verlot took note of. Another weed which can be added to the “excel-buyer” garden; can it even be called a garden anymore?
 
  indice mars 11.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Février 2011 : 5,09

 

Book bill du mois de février : 0,928
Variation de l'indice par rapport au mois de janvier : - 7,17%
L’indice du mois de février est en recul par rapport à celui du mois de janvier. Effet « vacances » pour certains mais l’impact est de 15 jours cette année alors qu’il était de 3 semaines les années précédentes. L’indice de confiance restant haut et la très grande majorité des commentaires des adhérents optimistes, l’année 2011 se présente toujours sous de bons auspices. Petits signes d’inquiétudes néanmoins sur la situation en Afrique du nord pour l’export, ce qui explique, sans doute en parti, le fléchissement de notre indice sur février. Inquiétudes également quant à la situation au Japon pour les approvisionnements de composants ou de matières. A ce propos, le Ministère de l’Industrie et la DG6 met en place, avec l’aide des Fédérations (la FIEEC pour nous), une cellule de veille. Plus spécifiquement, un observatoire des composants électroniques est en création. Espérons que ces dispositifs nous permettent d’y voir plus clair.

The February index is lower compared to the index of January. Part of it is explained by the “holiday effect” but the impact only lasted 15 days this year, whereas it lasted 3 weeks in the past years. Since the trust index is still at a high level and the members’ comments are optimistic, it is safe to say that the year 2011 will turn out well. Nevertheless, there are signs of concerns given the export situation in North Africa, which probably explains part of the decrease of the February index. There are also worries concerning the situation in Japan for the supply of components and raw materials. Consequently, the Ministry of Industry and the DG6 is elaborating a watch unit with the help of the Federations (the FIEEC for us). More specifically, an observatory of electronic components is being created. We hope those devices will give us a better insight of the situation.
 
  indice fevrier 2011.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Janvier 2011 : 5

 
Book bill du mis de janvier : 1,004
Variation de l'indice par rapport au mois de décembre 2010 : - 8,20%
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Avec encore un indice de confiance à 5, je ne peux pas m’empêcher de présenter ce petit florilège des commentaires de nos adhérents : « projets nouveaux », « bonnes perspectives », « commandes difficiles à sortir », « activité soutenue », « aucunes inquiétudes pour 2011 », « renaissance des commandes cadencées », « reprise des investissements », « le 1er T 2011 se présente bien », « optimiste ». Même si depuis septembre 2010 on présentait une amélioration qui s’est confirmée au fil des mois, cela faisait bien longtemps que la plupart de ces expressions avaient disparu des commentaires. L’activité de décembre a été plus forte que prévue et explique la baisse de l’indice de janvier qui est rarement un mois fort après la trêve des confiseurs.


Comments from M. Pierre-Jean ALBRIEUX, President of GFIE:

With yet another trust index at 5, I cannot help but to show off this wonderful series of comments send by our members : “new projects”, “good perspectives”, “difficult to catch up with the orders”, “sustained activity”, “no worries whatsoever for 2011”, “renewal of fast pace orders”, “upturn in investments”, “the first quarter of 2011 is promising”, “optimistic”. Although an improvement had been foreseen back in September 2010 and has then been confirmed over the past few months, it has been a long time since I've read such positive comments. The activity of December has been stronger than expected and explains the fall of the January index, which is rarely a good month after the respite of confectioners.

 
  indice janvier 11.pdf
  english version
 

Indice GFIE Décembre 2010 : 5,07

 
Book bill du mois de décembre 2010 : 0,984
Variation de l'indice par rapport au mois de novembre : + 48,34 %
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :
Comme vous l’aurez remarqué, nous avons changé de prestataire pour la réalisation de l’indice de décembre ce qui explique le léger retard de sa diffusion. C’est maintenant ESCP Challenge Etudes – Conseil qui se chargera de contacter nos adhérents pour récupérer les chiffres et commentaires. Pour cette première parution, il faut être prudent sur l’interprétation des indices, les hausses des indices machines et consommables, si elles sont indéniables au regard des commentaires des adhérents, n’ont peut être pas cette amplitude. Néanmoins, ils sont logiques par rapport aux résultats de la sous traitance (Snse) pour 2010 (CA + 17%). Ce « décrochage » dans nos indices se lissera avec le temps et nous préférons conserver l’historique.
Notre indice de confiance reste au plus haut (5,07) les commentaires optimistes des adhérents sont majoritaires et certainement plus enthousiastes que par le passé ce qui est très bon signe. Cependant il reste des commentaires mitigés et pessimistes qui confirme que si reprise il y a, elle ne concerne pas tous les secteurs.


Comments from M. Pierre-Jean ALBRIEUX, GFIE President :
As you may have noticed, we have switched to a new supplier to carry out the december index; this is why it is issued a bit late. From now on, ESCP Challenge Studies – Consultancy will be in charge of getting in contact with our members in order to collect the figures and comments.
When reading this first issue, one must be cautious about the index interpretations: although the rise of the machine and consumables indexes is undeniable according to the members’ comments, the rise might not be as sharp as it seems.
Nevertheless, the indexes make sense compared to the results of the subcontracting (Snse) for 2010 (turnover +17%). This stall in our indexes will even out over time and we prefer to keep the historical background.
Our trust index is still at its highest (5,07). The majority of our members’ comments are optimistic; they are certainly more enthusiastic than they have been in the past, which is a very good sign. However there are still mixed and pessimistic comments, which confirm the fact that, although there is a recovery, it is not the case for every sector.

 
  indice decembre 10.pdf
  english version
 

Indice GFIE Novembre 2010 : 4,97

 
Book bill du mois de novembre 2010 : 0,856
Variation de l'indice par rapport au mois d'octobre : - 11,4%
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

Après un mois d’octobre très bien orienté, il était normal que novembre se positionne en deçà. Notre indice de confiance proche de 5 et les commentaires de la grande majorité des adhérents indiquent une reprise des investissements – ouf ! Voilà une fin d’année plus réjouissante des les précédentes.
Autre signe de satisfaction, la couverture de l’Usine Nouvelle de la première semaine de décembre : « Industrie mon amour ». Selon les sondages, les français nous aiment. Partant de cette déclaration d’amour, les politiques devraient mettre leurs gants blancs et nous déclarer leur flamme, enfin. Alors, sans respecter l’ordre protocolaire, je veux bien plein de très gros bisous de Nathalie, des bisous de Nora, Valérie, Christine et Nadine ; quant à Eric, François, Pierre, Xavier et Luc, là, j’hésite.
Plus sérieusement, et grâce à nos travaux depuis plusieurs années à la FIEEC et au GFI avec Pierre Gattaz en fer de lance, on peut constater que 2010 fut l’année de la prise de conscience des politiques de la nécessité vitale de soutenir et de défendre notre Industrie (Grand Emprunt, Etat Généraux de l’Industrie, CNI….). De quoi terminer l’année sur une note optimiste et avec beaucoup d’espoirs. Je vous souhaite donc d’excellentes fêtes de fin d’année et que 2011 vous apporte de nouvelles opportunités et la réalisation de tous vos veux.


GFIE index of November 2010
Comments by Pierre-Jean ALBRIEUX, President of GFIE

After a very well oriented month of October, it seemed normal that the month of November would be a little under. Or confidence index is close to 5 and comments of the majority of members show a resumption of investments. Phew! That is a much more rejoicing end-of-year period than the previous ones! Another satisfying sign is the headline of « Usine Nouvelle » : « Industry, my love ». According to the polls, the French love us. In the light of this declaration of love, politicians should also butter up and declare their flame, eventually. Therefore, without respecting the codified procedure, I would appreciate many big kisses from Nathalie, kisses from Nora, Valerie, Chirstine and Nadine, whereas for Eric, François, Pierre, Xavier and Luc, I kind of hesitate.
More seriously, and thanks to our studies over the past few years with the FIEEC and GFI and Pierre Gattaz’ efforts, we can state that 2010 was a year of politicians’ awareness of the vital necessity of supporting and defending our industry (Emprunt, Industry’s Round Table, CNI…).
That should be enough to end the year on an optimistic note and with great hope. I therefore wish you a very happy new year, may 2011 bring you new opportunities and make your wishes come true.

 
  indice novembre 10.pdf
  english version
 

Indice GFIE Octobre 2010 : 4,86

 
Book bill du mois d'octobre : 0,805
Variation de l'indice par rapport au mois de septembre : +12,9%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Octobre confirme donc les bonnes performances de septembre et tous nos indicateurs sont verts. C’est quand même mieux que d’être au vert, donc dans les choux comme l’année dernière. Malgré cela, l’indice de confiance reste plutôt circonspect. Le coupable : la visibilité. C’est sympathique de naviguer à vue : l’air pur, le grand large, le sport (nul besoin de Ducan ou Montignac), les embruns, les défis de la nature. Mais dans le brouillard ou par temps clair sans boussole ou GPS et sans leader pour indiquer la voie, on se focalise sur le fonctionnement du navire pour éviter les épaves et couler, et on en arrive à faire le triple des miles nécessaires voire à tourner en rond. Sans visibilité on ne peut pas prévoir, on ne peut pas investir, on ne peut pas embaucher. Or, nous ne connaissons pas les intentions de nos leaders quant à leurs activités de fabrication en France.
Dans ces conditions, à 4,86 sur 10, il n’est pas si mal notre indice de confiance.


GFIE index of October 2010
Comments by Pierre-Jean ALBRIEUX, President of GFIE

October confirms the good performances of September and all our indicators are green. It is better always better than to be painted black, like last year. Nevertheless, the confidence index remains rather cautious. The culprit: the visibility. It is always very pleasant to play it by ear: you get to listen to the melody, play along as you wish, jam with your friends... But in times of confusion, or even of fluidity, if you do not have a metronome or a conductor to lead, each one does everything possible to keep the band playing straight and right, and finally makes tons of efforts for no result.
Indeed, without visibility, no one can anticipate and plan, no one can invest, no one can hire. Precisely, we do not know the intentions of our leaders as for their manufacturing activities in France.
In these conditions, at 4,86 out of 10, our confidence index is not that bad.

 
  indice octobre 10.pdf
  english version
 

Indice GFIE Septembre 2010 : 5,13

 
Book bill du mois de septembre : 0,811
Variation de l'indice par rapport au mois d'Août : +69,4%

Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :

Ce mois de septembre qui avait commencé assez mollement est finalement plus sympathique que prévu. En tout les cas, si on en juge par l’indice de confiance à 5,13/10, le deuxième plus haut depuis 4 ans et par vos commentaires très majoritairement positifs, nous serions à la sortie du tunnel. Certains notent même une reprise des investissements en matériel. L’ensemble a bien sûr encore besoin d’être consolidé et confirmé et l’absence de visibilité nous laisse toujours dans l’expectative. En tout les cas nos indicateurs sont plutôt bien orientés.
Mais n’oublions pas que nous pourrons réellement parlé de reprise lorsque l’emploi aura progressé, ce qui n’est pas encore gagné.

This month of September, which had begun quite weakly, is finally better than expected. In every case, if we look at the confidence index at 5,13/10, second highest in over 4 years, and if we listen to your mostly positive comments, we would be at the exit of the tunnel. Some even notice a recovery in investments in equipment. The whole set still needs to be consolidated and confirmed of course, and lack of visibility still lets us uncertain. Anyways, our indicators are in a quite good direction. But we must not forget that we will only be able to speak about recovery when employment has increased, which is not the case yet.
 
  indice GFIE septembre 2010.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE août 2010 : 4,50

 
Book bill du mois d'août : 0,770
Variation de l'indice par rapport au mois de juillet : -27,6%

Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :

Nous éviterons de faire des commentaires sur l’indice d’août qui est, comme tous les ans, peu significatif. Beaucoup d’entre nous ou de nos clients sont fermés ou « au ralentit » pendant cette période de fermeture estivale. J’espère que vous l’avez mis à profit pour recharger vos batteries car un indice de confiance tristounet à 4,5 depuis 3 mois présage qu’il nous faudra de l’énergie pour clore l’année (et les bornes électriques ne sont pas encore installées).

GFIE Index - August 2010
Comments by Mr. Pierre-Jean ALBRIEUX, GFIE President :

We will avoid commenting August’s index which is, as every year, not very significant. Many of us or of our clients are closed or “slowed down” during the summer break. I hope you have taken advantage of that to reload your batteries, because a gloomy 4,5 confidence index since 3 months predicts we will need a lot of energy to close the year (and electric terminals have not been put up yet).
 
  indice GFIE aout 2010
  english version.pdf
 

Indice GFIE Juillet 2010 : 4,53

 
Book bill du mois de juillet : 0,993
Variation de l'indice par rapport au mois de juin : -16,9%
Commentaires du Président Mr ALBRIEUX :
Ces dernières années, les indices de juillet étaient, la plupart du temps, meilleurs que ceux du mois de juin. Cette fois-ci, ce n’est pas le cas. Que faut il déduire de cette constatation ? rien. Rien car la constante reste la même, l’absence de visibilité ou sa dégradation pour ceux qui en avait encore un peu. Comment anticiper et/ou planifier une activité quand nos clients et les clients de nos clients n’en savent pas plus ? Sans engagements, sans prévisions, sans planifications, on peut peu ou pas grand chose. Et voilà comment on en arrive à des allongements de délais, voire des pénuries. D’après vos commentaires, quelques petits signes d’inquiétude : la rentrée de septembre est franchement molle, les ventes de consommables jusqu’en août se sont bien comportées, la vente des équipements restent « flat », les consultations par rapport aux nouveaux projets, qui donnent le peu d’indications de visibilité, très calmes… Alors si, aux dernières nouvelles, la croissance de l’électronique mondiale se situerait en 2010 vers 10 ou 12%, dans quelle mesure cela concernera-t-il la France ? Poser la question n’augure rien de bon. Et savez-vous que suite aux EGI le gouvernement a défini 12 filières d’excellences parmi lesquelles « l’Electronique » ne figure pas ! Merci Bercy, çà aide.

Over the last few years, July indexes were, most of the time, better than those of the month of June. This time it is not the case. What shall we understand? Nothing. Nothing because the same constant remains unchanged : the lack of visibility, or its deterioration for those who still enjoyed a little. How could we anticipate and/or plan our activity when our clients and our clients’ clients know no more than we do? Without any commitments, without previsions, without planning, we are not able to do much. And that is how we experience longer delays and even shortages. According to your comments, there are a few causes of concern : the start of the year in September is really weak, the sales of consumables performed well up to august, the sales of equipment remains flat, consulting about new projects, that can give indications on visibility, is very quiet…So if, according to recent information, the world growth of electronics in 2010 is between 10% and 12%, how would that concern France? The fact of just asking the question is not a good sign. After the latest EGI, Etats Généraux de l’Industrie (General Industrial Meeting), Government defined 12 sectors of excellence among which “Electronics” do not appear! Thank you to Bercy for that, it may help.
 
  juillet 2010.pdf
  july_2010_light.pdf
 

Indice GFIE Juin 2010 : 4,71

 
Book bill du mois de juin : 0,87
Variation de l'indice par rapport au mois de mai : +31,1%

Commentaires de Jean-Pierre VELLY Délégué Général :
Presque tous les indicateurs sont positifs . La reprise se confirme dans tous les secteurs d'activités
Malheureusement , comme toujours dans notre Industrie , l'effet induit de la reprise est la pénurie de composants.
Conjuguée à l'explosion de l'Iphone 4S et de l'Ipad cette pénurie va fortement pénaliser les PME et la sous traitance en particulier jusqu'à ce que la
bulle artificielle se résorbe dans 5 ou 6 mois.La visibilité reste faible et les risques financiers élevés.
Difficile de gagner sur tous les tableaux mais la situation actuelle est quand même plus confortable.

Almost all indexes are positive. The revival is confirmed in each sector of the activity.
Unfortunately, the effect generated by the revival is a shortage of components as we are used to in our industry.
The sudden increase of the Iphone 4S and the Ipad is added to that shortage which is going to affect a lot small and medium-sized enterprises and subcontracting until the artificial bubble is reduced in 5 or 6 months. The visibility stays low and the financial risks are high.
It's difficult to win on all counts, but the current situation is more comfortable.
 
  indice GFIE Juin 2010
  english version.pdf
 

Indice GFIE Mai 2010 : 5,09

 
Book bill du mois de mai : 1,039
Variation de l'indice par rapport au mois d'avril : -13,9 %
Commentaires de Jean-Pierre VELLY Délégué Général :
"Légère faiblesse du mois de mai après les signes de reprise des mois précédents. La pénurie de composants est maintenant mondiale.
Cette pénurie risque de ralentir l'activité des PME's et de la sous traitance en particulier. Pour combien de temps ? Nous passons d'un manque d'activité a une situation de risque financier faute de composants. Les investissements sont repartis , un peu tard mais c'est mieux que jamais.
Situation paradoxale de reprise évidente d'activité et de difficultés d'en bénéficier .
Il risque d'y avoir de l'ambiance au 1er CIEN "

Month of May
A slight weakness in May after signs of recovery during the previous months. The shortage of components is now worldwide. This shortage may slow down the activity of small and medium companies and especially subcontracting companies. For how long? We are moving from a lack of activity to a financially risky situation due to the scarcity of components. Investments have started again, a little late, but it is better than never.
The situation is paradoxical, with an obvious return of activity but also with difficulties to benefit from it.
There will be a strong atmosphere at the first CIEN!

 
  Version Française
  Version anglaise
 

Indice GFIE Avril 2010 : 4,50

 
Book bill du mois d'avril : 0,935
variation de l'indice par rapport au mois de mars : -0,01 %
Commentaires de Jean-Pierre VELLY Délégué Général :
"Comme en Formule 1, le démarrage se fait sur un feu tricolore avant le feu vert tant attendu nous sommes déjà passés à l'orange.
La situation s'est nettement améliorée, ça bouge enfin .Est ce une reprise technique ou une reprise durable, trop tôt pour le dire.
La hausse des matières premières a une incidence positive sur la facturation. Les délais sur les composants augmentent . La confiance revient. Espérons que mai
confirmera la tendance actuelle"

Month of April
As in Formula 1 competitions, the start is given by traffic lights turning orange before reaching the green light we have been longing for.
The situation has clearly improved, things are moving again. It is still too early to tell whether it is a technical upturn or a long-lasting recovery.
The increase in raw materials has a positive influence on transactions. Delays on components have increased. Confidence is coming back. Let us hope the month of May will confirm this trend.
 
  Version française
  Version anglaise
 

Indice GFIE Mars 2010 : 5,37

 
Book bill du mois de mars : 0,885
Variation de l'indice par rapport au mois de février : +29,6%
Commentaires du Président PJ Albrieux :
Cela fait 3 à 4 mois que l’on pressent des signes de « regain d’activité », des « frémissements ». L’absence de visibilité nous imposait à tous d’être prudent aussi bien dans la confiance que dans les commentaires. Malgré tout, le niveau des indices de mars 2010 surprend et est confirmé par les commentaires des adhérents largement plus optimistes que mitigés ou pessimiste. C’est sans doute un signe, 5,37 d’indice de confiance, nous n’avions pas vu cela depuis octobre 2006 (à 5,6). L’investissement n’est peut être pas encore reparti, mais, d’après les commentaires des adhérents et du Comité Directeur, le nombre de contacts et de demande de devis se sont fortement accrus ces derniers temps. Souhaitons donc que les soubresauts des marchés de ces derniers jours ne viennent pas perturber ce schéma tant attendu. En tout les cas, notre rendez-vous annuel, le salon de notre filière : le CIEN (Carrefour de l’Industrie Electronique et Numérique) devrait avoir une toute autre ambiance que les forums de l’électronique 2008 et 2009. Ceux qui exposent et qui ont anticipé ne pourront que s’en réjouir. Cette manifestation avec nos expositions, nos animations, nos conférences techniques, les conférences filières organisées par la FIEEC sera une formidable opportunité de rappeler aux politiques de l’intérêt de l’industrie qui n’a pas disparu avec la clôture des EGI (Etat Généraux de l’Industrie) et qu’il y a peut être quelque chose de plus intelligent à faire avec le Grand Emprunt.

We have been sensing signs of « recovery » and « slight upturns » over the past 3 or 4 months. Lack of visibility made us more careful in our confidence as well as in our comments. In spite of all, the March index level is surprising and is confirmed by the members’ comments, far more optimistic than pessimistic or mixed. It is probably a good sign that the confidence index reaches 5.37, which we have not seen since October 2006 (5.6 at the time). Investment may still not have picked up again, but according to the comments of the members of the management committee, the number of contacts and requests for estimates have strongly increased lately. Let us hope that the ups and downs of the market of the past few days do not disturb this long expected pattern. Anyways, our annual meeting, our field’s trade fair the CIEN (Carrefour de l’industrie Electronique et Numérique – Meeting-point for the Electronic and Digital Industry), should have a totally different atmosphere from the 2008 and 2009 Electronic forums. Those who are exposing and who anticipated this, cannot but rejoice. This event, with our exhibitions, our animations, our technical conferences and our industry conferences organized by the FIEEC, will be a great opportunity to remind politicians our industry’s interests, that did not disappear with the closure of the EGI (Etats Généraux de l’Industrie – Industry-wide Round Table ) and that there may be something smarter to be done with the Grand Emprunt (the French “Big Loan”).
 
  indice GFIE mars 2010
  english version.pdf
 

Indices GFIE Janvier : 4,32 & Février : 4,2

 
Book bill du mois de janvier 2010 : 0,801
Book bill du mois de février 2010 : 1,081
Variation de l'indice par rapport à Décembre 2009 : -23,3%
Variation de l'indice par rapport à Janvier 2010 : 9,7%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX
Les commentaires des adhérents deviennent plus équilibrés entre les « optimistes », les « mitigés » et les « pessimistes ». Début d’année difficile principalement pour janvier. Les ventes d’équipements restent « ventousés » au plus bas, mais les ventes exports sont bien positionnées et le book to bill augure un meilleur mois de mars.
Il se confirme que nous avons touché le fond l’année dernière. Si une certaine activité se fait sentir, pour la grande majorité des adhérents du GFIE elle reste bien en deçà des niveaux « d’avant 2008 ». La confiance revient (beaucoup de demandes de devis) mais pas l’enthousiasme. L’absence totale de visibilité rend les prévisions impossibles. Les commandes clients sont de plus en plus urgentes et transmises le plus tard possible. La perte de capacités de production causée par la crise provoque des pénuries (cas des composants) et/ou l’augmentation substantielle (en cours et à venir) du prix des matières premières. Toutes les conditions sont donc présentes pour générer des tensions délais/prix.
Certains adhérents du GFIE considèrent que le moment est venu de préparer la reprise et mènent des actions de marketing. Dans cet environnement Brasage 2010 en mai et le Salon CIEN début juin soutenus activement par le GFIE devraient tomber à pic.

The members’ comments are becoming more balanced between the “optimistic”, the “reserved” and the “pessimistic”. Difficult beginning of year 2010, mostly for January. Sales of equipment remain glued at their lowest point, but export sales are well positioned and the Book to Bill forecasts a better month of March.
It has been confirmed that we touched the bottom last year. Even if a certain amount of activity is encountered, most GFIE members consider that it remains much lower than that of “before 2008”.
Confidence is coming back (there are many requests for estimates) but not enthusiasm. The total lack of visibility makes forecasts impossible. The clients’ commands are more and more urgent and sent as late as possible. A loss in production capacity caused by the crisis induces scarcities (in the case of components) and/or a substantial increase (in process or in the future) in the price of commodities. All the conditions are therefore present to generate tensions in price/delivery time;
Some GFIE members consider the moment has come to prepare take off and are conducting marketing actions. In such an environment, Brasage 2010 in May and the CIEN salon early June, both actively supported by the GFIE, should come at just the right time.


 
  indice GFIE janv/fev 2010.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Décembre 2009 : 4,2

 
Book bill du mois de novembre : 0,755
Variation de l'indice par rapport au mois de novembre : + 14,9%
Commentaires de M. Pierre-Jean ALBRIEUX, Président du GFIE :

« Joli » mois de décembre. Surprenant mois de décembre. Hormis l’indice des consommables en baisse par rapport à novembre et comme tous les ans, vacances de fin d’année et déstockages de préparation de bilan obligent. Notre indice est au plus haut de ces 4 dernières années la moyenne mobile en croissance depuis août 2009 ce qui dénote une lente mais certaine amélioration sur le 2ème semestre 2009. Et enfin l’indice machines commence à reprendre des couleurs.
L’année 2009 aura donc été une année d’ajustement et beaucoup s’attendait à pire.
Cependant, tout n’est pas rose (même pale) au pays de la production de l’électronique. Il semble que nous n’en sommes pas encore à la consolidation : un book bill en baisse, comme l’indice de confiance et toujours une absence chronique de visibilité qui laisse tout le monde attentiste. Enfin, une stratégie gouvernementale toujours orientée sur « l’innovation produit » avec dans le viseur le fantasme de finir par heureusement tomber sur un « google (ou Microsoft) français » ; il n’y a qu’à analyser la répartition financière du grand emprunt… Quand finirons nous par comprendre qu’il n’y a pas que des gazelles dans l’activité économique ? Elles sont nécessaires mais les éléphants ne compte pas pour du beurre. C’est l’industrie et les PME qui font tourner la boutique et financent l’activité. Prions donc pour que les EGI ne soient pas que de la poudre aux yeux et que les préconisations qui en découlent seront prises en compte ; il est encore temps, il ne manque que l’étincelle et la volonté politique que peut apporter une véritable stratégie industrielle.



A very Surprising month of December! Except for the consumables index, lower than November’s like every year, because of the Christmas holidays and stock clearance in preparation for the Balance Sheet. Our index is at its highest point in 4 years, the average over six months has been growing since August, which indicates a slow but sure improvement for the 2nd semester 2009. Finally, the machine index is starting to liven up.
2009 will have been a year of adjustment and many people were expecting worse. However, all things are not that bright (not even glimmering) in the world of electronic production. It seems that we have not yet reached the point of consolidation: both the book-to-bill ratio and the confidence index are falling and there is still a chronic lack of visibility, leaving everyone in a wait-and-see position. Finally, the government’s strategy is still oriented towards “product innovation”, aiming at the fantasy of suddenly discovering a “French Google (or Microsoft)”; you only need to analyze the financial distribution of the “Big Loan” (the “Grand Emprunt”)… When will we finally understand that there are not only gazelles in economic activity? They are necessary but the elephants are not to be neglected! It is industry and SMEs that make the world go round and finance the activity. Let us pray then that the industry-wide round-table (“Etats Généraux de l’Industrie” – EGI) is not a mirage and hope that the subsequent recommendations will be taken into account. There is still time. We only need the spark and the political willingness that a real industrial strategy could bring us.

 
  indice GFIE décembre09.pdf
  version anglaise.pdf
 

Indice GFIE Novembre 2009 : 4,6

 
Book bill du mois de novembre : 0,877
Variation de l'indice par rapport au mois d'octobre : + 12%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Les commentaires qui reviennent de nos adhérents sont toujours en majorité pessimistes, dans la lignée d’octobre. Et paradoxalement, novembre est plus encourageant qu’octobre : un indice qui remonte, une moyenne mobile en croissance depuis août, l’indice consommable en croissance qui dépasse les deux années précédentes, comme l’indice de confiance. Quant à l’export, il est bien remonté depuis la fin du premier semestre. Autant de signes de reprise d’activité. Le gros point noir reste l’indice machine qui reste scotché en bas de tableau prouvant que les investissements ne sont pas (encore ?) au rendez-vous.
Nous devons donc être patients. Si seulement les politiques pouvaient écouter et mettre en œuvre, un peu plus rapidement, le quart de la moitié de nos préconisations portées par la FIEEC pour remettre pragmatiquement l’industrie dans le sens de la marche… Nous pourrions plus penser et dépenser notre énergie à d’autres choses qu’à survivre.

The feedback from our members is mostly pessimistic, as it was in October. And paradoxically the November figures are more encouraging: the index is going up, the mobile average is on a steady increase since August, the consumption index is going over the figures of the past two years, just like the confidence index. Exports have increased since the end of the first semester: so many signs that suggest the upturn of the economy. The black spot remains the machine index, which is stuck at a very low level, proving that investments aren’t meeting up to the expectations.
We have to be patient. If only politicians could listen and set into motion, a bit faster, even the smallest fraction of our recommendations carried by the FIEEC, to set pragmatically the industry back on its feet… We would be able to focus and spend our energy on things other than survival.



 
  indice GFIE Novembre 09.pdf
  index november 09.pdf
 

Indice GFIE Octobre 2009 : 4,22

 
Book bill du mois de septembre 09 : 1,170
Variation de l'indice par rapport au mois de septembre : -9,1%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Et voilà que les commentaires des adhérents du GFIE redeviennent très majoritairement pessimistes. Alors que le mois de septembre donnait des signes encourageants, le moins que l’on puisse dire est qu’octobre n’a pas confirmé. L’indice machine redescend à ses plus mauvais niveaux, les indices « consommable » et « export » stagnent par rapport à septembre mais sont bien en deçà des années précédentes. Cela confirme une activité nerveuse et erratique sur notre secteur et à moins d’une bonne surprise, ce ne sera pas la fin de l’année qui changera grand chose.
Si les semi conducteur confirment leur très forte reprise depuis 5 mois, bon signe avant coureur pour le reste des activités de l’électronique, cette reprise est principalement tirée par la Chine et les USA, l’Europe restant à la traine. Il est vrai qu’avec un dollar à 1,50 euros, certains pays deviennent plus attractifs. Souhaitons que la tentation pour certaines activités européennes de migrer vers la zone dollar ne soit pas trop forte. Autant dire qu’il y a du blé à moudre pour les EGI (Etats Généraux de l’Industrie) en attendant la version européenne…

The comments of the members of the GFIE become again very mainly pessimistic. While September gave encouraging signs, we can at least say that October did not confirm. The machines index comes down again at its worst levels, the electronic goods index and the export one stagnate with regard to September and are indeed below previous years. All this situation confirms a nervous and erratic activity on our sector and unless a pleasant surprise, it will not be the end of the year that will change much our situation.
If semi conductive have confirmed their very strong resumption during the last five months, which is a first good sign for the rest of the activities of the electronics, this resumption is mainly pulled by China and the USA, Europe staying in behind. It is true that with a dollar estimated at 1,50 euro, some countries become more attractive. Let us wish that the temptation for certain European activities to migrate to the dollar area is not too strong. In other words, there is a lot to do for the General States of the Industry as we are waiting for the European version …
 
  indice GFIE octobre 09.pdf
  version anglaise.pdf
 

Indice GFIE Septembre 2009 : 4,4

 
Book bill du mois de septembre 1,066
Variation de l'indice par rapport au mois d'Août 09 : +75,5%
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX
L’indice de confiance fait une pause en léger repli par rapport à celui du mois d’août. Est-ce un signe ? Ou peut-être attendions-nous trop de l’activité de la rentrée ? Toujours est il que plusieurs indices remontent de façon significative, en particulier celui des machines produits et services à la production ce qui est bon signe puisqu’il signifie une certaine reprise des investissements. Néanmoins, ne nous leurrons pas, si des indices remontent par rapport aux 6 ou 9 derniers mois, les niveaux restent dans la fourchette basse des 3 dernières années et particulièrement bas pour l’export. Reprise ou début de reprise technique or not ? De l’avis de fabricants de semi-conducteurs, la charge actuelle n’est pas de l’ordre d’une simple « reprise technique » mais de quelque chose de plus durable. Donc un autre signe encourageant qui augure une reprise et qui est confirmé par les commentaires de certains adhérents du GFIE avec encore et toujours la même incertitude dû à l’absence de visibilité.



The trust index has a break in light fold with regard to that of August. Is it a sign? Or maybe we expected too much from the activity after vacation? However, several indications increase in a significant way, in particular that of machines products and services in the production what is good sign because it means a certain resumption of the investments. Nevertheless, let us not deceive ourselves, if indications go back up with regard to the last 6 or last 9 months, the levels stay in the low range of to 3 years and particularly low for the export. Resumption or at the beginning of golden technical resumption ? In the opinion of manufacturers of semiconductors, the current load is not of the order of a simple " technical resumption " but of something more sustainable. Thus another encouraging sign which heralds a resumption and which is confirmed by the comments of certain members of the GFIE with still and always the same uncertainty owed to the absence of visibility.
 
  indice septembre 09.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Août 2009 : 4,5

 
Book bill du mois d'Août 2009 : 0,83
Variation de l'indice par rapport au mois de Juillet 2009 : -32,4%
Commentaires de M. ALBRIEUX, Président du GFIE :

L’interprétation de l’indice d’août est toujours un exercice très délicat au regard de la faible activité saisonnière de ce mois qui n’est jamais très significatif.
Si on le compare à août 2008 l’indicateur qui saute aux yeux est le book bill mais il ne faut pas perdre de vu que cette année, contrairement aux autres (et à 2008), beaucoup d’entreprises étaient totalement ou partiellement fermées.
L’indice du mois de septembre sera beaucoup plus riche d’enseignements.
Toujours est-il que l’indice de confiance est encore en hausse. Il traduit la quasi certitude que la chute d’activité s’est arrêtée ; donc aussi quelque part que le risque potentiel de la disparition de sa propre Entreprise s’éloigne. Ce n’est pas pour autant gagné car les fonds propres et les réserves des Entreprises ont considérablement fondus.
Tout dépendra donc de la forme de la reprise et personne ne croit beaucoup à une reprise en « V ». Si nous sommes en reprise technique ce sera du « W », mais cela dépend encore quelle police de caractère nous utilisons : pas en « arial » ni en « time » mais peut-être en « andale
mono » ou en « consolas ». Atteignant là les limites de notre alphabet, plutôt que de cherchez des solutions dans l’alphabet arabe ou chinois qui sont pour nous de vrais casse-têtes, certains sont plus imaginatifs : « tôle ondulée » pour les aficionados du yoyo, racine carrée pour les matheux, mais je préfère la forme « transat » en souhaitant le « transat jambes lourdes » seulement personne ne sait expliquer la signification de la glacière placée à coté…

The interpretation of the indication of August is always a very difficult exercise towards the weak seasonal activity of this month which is never very significant.
The book-to-bill ratio of this month is a good indicator of the obvious and significant changes that happened compared with August 2008, however one should not lose of seen that this year, contrary to the others (and to 2008), many companies were totally or partially closed.
Let’s wait, the Index of September will teach us a lot more.
Nevertheless the confidence index is still in increase. It translates almost certainty that the fall of activity stopped; and also somehow that the potential risk of the disappearance of its own Company went away. However, it is not totally the end of tunnel, this because of stockholders' equity and reserves' Companies have considerably melted.
 
  Indice Août 2009
  Indice Août 2009 - English version
 

Indice GFIE Juin-Juillet 2009 : 4,2

 
Variation de l'indice sur juin-juillet 2009 : +5.2 %

Book bill du mois de juillet : 1,18
Variation de l'indice sur juin-juillet 2009 : +5.2 %
Commentaires du Président Pierre-Jean ALBRIEUX :
Nous avons un peu de retard sur la publication de notre indice et je vous prie de bien vouloir nous en excuser. L’activité du mois d’août étant traditionnellement faible, nous sommes donc presque revenu à l’heure.
Je pourrais presque vous chanter l’indice du GFIE sur l’air de « C’est le printemps » de Charles Trenet, mais restons prudents, on serait plutôt vers la fin de l’hivers avec peut-être une petite incursion du printemps, sans parler de précocité.
L’indice de confiance, sans être folichon remonte régulièrement depuis avril. L’indice GFIE toujours sous les indices des trois dernières années remonte légèrement en juin et juillet.
Le book bill de juillet à 1,18 est supérieur à celui de juillet 2008 et celui de juin est > à 1.
Et si l’indice machines reste encore dramatiquement bas, celui des consommables de juin et juillet sont bien supérieurs à ceux d’il y a un an.
Mais surtout, la physionomie de vos commentaires a complètement changé et je ne pense pas que ce ne soit que grâce à la pause estivale : les commentaires pessimistes sont devenus minoritaires.
Nous constatons donc un frémissement notable de l’activité, souhaitons que cela puisse se confirmer en septembre et dans les mois suivants. Si ce devait être le cas, les travaux engagés sur l’utilisation de l’emprunt national (où l’électronique ne peut raisonnablement pas être absente) et les états généraux de l’industrie prévus avant la fin de l’année devraient arriver au bon moment pour avoir un effet de levier intéressant sur nos activités.


We have little delay on the publication of our index and I kindly request you to excuse us for it. The activity of August being traditionally weak, we thus almost are on time.
I could almost sing you our GFIE index on the rhythm of " C'est le printemps " of Charles Trenet, but let us remain careful, we would be rather towards the end of winters with maybe a small raid of the spring, without speaking about precocity. The confidence index, without being pleasant has constantly gone up since April. The GFIE index during the last three months slightly increases in June and July. The book-to-bill of July evaluated at 1,18 is upper to that of July 2008, and that of June is > 1. And if the machines and service index still remains dramatically low, those of the Electronic goods during June and July are much superior to those of the same period last year.
Moreover, the nature of your comments has completely changed and I do not think whether it is only due to the summer break: the pessimistic comments became minority.
We thus notice a considerable shiver of the activity, wish only that September and the next months coming will confirm this trend. If it had to be the case, the works launched on the use of the national loan (where the electronics cannot reasonably be absent) and the general states of the industry foreseen before the end of the year should arrive in a good moment to have an interesting leverage on our activities.
 
  Indice juin-juillet 2009
  Indice juin-juillet 2009 - English version
 

Indice GFIE Mai 2009 : 3,8

 
Variation de l'indice sur le mois de mai 2009 : -1,1%

Book bill du mois de mai 2009 : 0,797
Variation de l'indice sur le mois de mai 2009 : -1,1%
Commentaires du Président Pierre-Jean Albrieux :
Faites jouer le « copier/coller », faites chauffer la colle, rien ne va plus, le 12 noir pair et manque.
Le « copier/coller » concerne la tendance des résultats du mois de mai en parfaite adéquation avec les chiffres des mois précédents : en baisse ; à part deux exceptions d’adhérents pour qui, selon leur commentaire et contre toutes attentes, ce mois de mai fut supérieur à celui de 2008. Le plus inquiétant dans les indices, surtout pour un mois de mai, étant le book bill à 0,797. D’où le « faites chauffer la colle ».
Le « 12 » est en fait -11,7% qui correspondrait à la baisse de la production électronique en Europe en 2009. D’où le « faites chauffer la colle » aussi. Mais la France se situerait plutôt vers les – 8,6%, donc un peu moins de colle à chauffer ce qui est meilleur pour le bilan carbone. Plus sérieusement, saluons l’excellente initiative de la FIEEC qui lance un observatoire de l’électronique dont la première présentation, pleine d’enseignements sur nos marchés, a eu lieu lors de la conférence de presse du 24 juin.
« Rien ne va plus » pour pointer le highlight sur le remaniement et les structures gouvernementales. Pourquoi pas un ministère de l’industrie, de la recherche, de l’innovation, du développement durable et du développement numérique ? Cela aurait été pragmatique, les uns étant tous liés avec les autres.
Ce commentaire est donc à l’image de notre environnement politico économique : on sait où on en est, on sait où on devrait aller et comment, mais on s’attache en France à un jeu de chaises musicales et on laisse le soin au Président Barroso de définir une politique industrielle européenne comme il s’y est engagé : cela va être géant !
Heureusement que les PME sont là, elles bossent, la plupart pour survivre mais y aurait-il une autre alternative ?


Nothing is going well, months start to resemble each other. This tendency concerns the trend of the results of May in perfect adequacy with the figures of the previous months: in decline; except for two exceptions of members for whom, according to their comment and contrary to all expectations, this May was upper to that of the 2008. The most worrying in the indications, especially for May, being the portfolio bill in 0,797.
-11,7 % which would correspond to the decline of the electronic production in Europe in 2009 is relevant of the state of our industry. But France would be situated rather towards them - 8,6 % which is a sign that it is going better there.
More seriously, let us greet the excellent initiative of the FIEEC which launches a, observatory of the electronics, the first presentation(display) of which, full of teachings on our markets, took place during the press conference of June 24th.
" Nothing goes more " to clock the highlight at the reorganization and the governmental structures. Why not having a Ministry of Industry, research, innovation, sustainable and digital development? It would have been pragmatic, as these activities are all bounded together.
This comment is thus just like our political and economic environment : we know where we are there, we know where we should go and how, but we become attached in France to a game of musical chairs and we leave the care to the President Barroso to define an industrial European policy as he promised: it is going to be huge!
Fortunately that small and medium sized firms are there, they work, most to survive, would there be any other alternative?
 
  Indice Mai 2009
  Indice Mai 2009 - English version.ppt
 

Indice GFIE Avril 2009 : 3,5

 
Indice GFIE Avril 2009 : 3,5
Variation de l'indice sur le mois d'Avril : -6,4%
Book bill du mois d'avril : 0,864
Commentaires de PJ Albrieux, Président du GFIE :
Mois après mois, il est toujours très difficile de dénicher des signes encourageants. Au mois de mars, j’avais repéré notre book bill en croissance depuis décembre 2008. Raté, celui d’avril est redescendu au plus bas à 0,864, mais avec le mois de mai qui se profilait, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. Tous nos indices sont donc maintenant dans le rouge, soit en baisse, soit particulièrement bas ; à l’image de vos commentaires.
« Il ne peut pas y avoir d’avenir sans électronique », c’est un axiome, ce n’est pas faute de le dire, de le répéter, de le seriner, de le chanter sur l’air des bijoux ou de we will survive. Malgré les efforts, l’excellent et considérable travail de la FIEEC depuis plusieurs mois : il n’y aura pas de plan de relance pour l’électronique. Luc Chatel, dans son allocution du 27 mai à l’AG de la FIEEC, considère que l’industrie est un élément essentiel de notre santé économique et qu’elle nous permettra (l’industrie) de sortir de la crise. Mais considérant que tout a été fait pour la relance de l’industrie, il propose la création au sein de la Commission Permanente de Concertation pour l’Industrie (CPCI), un comité stratégique pour les marchés porteurs. Ce n’est sans doute pas ce que l’on attendait pour le court terme... Ne vous y trompez cependant pas, indépendamment de cette déception par rapport à l’actualité brulante, ce comité stratégique est réellement un signe politique fort ; imaginez donc que çà n’existait pas ! En attendant il faut tenir le coup, plus on avance, plus on se rapproche de la sortie de crise reste à savoir dans quel état.

Month after month, it is still arduous to hunt out encouraging signs. In March, I had tracked down our book-to-bill ratio in growth since December, 2008. Missed, that of April came down again at the lowest (0,864), pretty normal, one should not expect miracles with the month of May which was outlined. All our indications are thus now at the red, whether decreasing, or at very low values ; just like your comments mention.

« There cannot be a futur without electronics », it is an axiom; we must tell it, we must repeat it, drum it, sing it on a rhythm of the Faust opera or of we will survive. In spite of the effort, the excellent and considerable work of the FIEEC for several months: there will be no plan of relaunching for the electronics. Luc Chatel, in his short speech of May 27th to the général assembly of the FIEEC, considers that the industry is an essential element of our economic health and that it (the industry) will be a way out of the crisis. Nevertheless, considering that everything was made for the reflation of the industry, he proposes the creation within the Standing committee of Dialogue for the Industry (CPCI), a strategic committee for the expanding markets. It is not undoubtedly what we waited for in the short term...However, independently of this disappointment with regard to the burning current events, this strategic committee is a real strong political sign ; imagine then that it have not existed ! Until then, it is necessary to keep the chin up, the more we move forward, the more we get closer to the way out of crisis ; now remains to be seen in which state.
 
  indice avril 09.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Mars 2009 : 3,74

 
Indice GFIE Mars 2009 : 3,74
Variation de l'indice sur le mois de Mars 2009 : 1,2 %
Book bill du mois de mars : 1,034
Commentaires de PJ Albrieux, Président du GFIE
Pardonnez moi d’être peu inspiré ce mois ci. Je crains que l’activité économique ne soit à l’image du temps qu’il fait à l’heure où je vous écrit : il grêle. Mais en cette période, c’est normal, ce ne sont que des giboulées et les rayons de soleils succèdent rapidement à la tempête… Hélas l’analogie avec nos activités ne semble pas aller jusque là. Il n’est pas nécessaire de s’étendre sur des commentaires de l’indice et des courbes qui parlent d’eux-mêmes : pas de ventes de machine (report de projets), l’indice consommable qui ne s’effondre pas grâce à quelques reprises techniques… Un petit signe encourageant tout de même : le book bill qui augmente régulièrement depuis décembre et qui vient de passer la barre du 1 à 1,034. C’est vrai qu’après le catastrophisme médiatique des 6 derniers mois tout le monde scrute et analyse le moindre femto(*)-signe positif qui apparaît de ci de là. C’est déjà meilleur pour le moral n’empêche qu’il nous faut tenir le coup sans visibilité et en pleine volatilité des commandes. Quant aux aides gouvernementales, comme il fallait s’y attendre, beaucoup d’effet d’annonce et même pas sûr qu’ils puissent nous offrir une canne blanche.

(*) Femto = facteur 10-15 ; symbole « f »


Forgive me for not being very inspired this month. I fear the economic activity to be similar to the current weather when I write these lines: it’s hailing. But in this period, it is normal; it is only showers with sun rays following quickly the storm…
Unfortunately, the analogy with the weather seems not to continue that far. No need to dwell on the comments about the index and the charts, which are clear enough : no sale of machine (projects re-scheduled), the electronic good index doesn’t crash thanks to some technical resumptions… a small encouraging figure nevertheless : the book bill which has been increasing since December and passed the threshold of 1 (with 1,034à. It is true, that after the media melodrama of the last 6 months, everyone scans and analyses the smallest positive femto*-sign which appears here and there. It is already better for the billing. Conserning the governmental back-up, as we could expect, a lot of announcement effects and it isn’t even sure that they will offer us a white stick.
* Femto = 10-15
 
  indice mars 09.pdf
  english version.pdf
 

Indice GFIE Février 2009 : 3,3/10

 
Indice GFIE Février 2009 : 3,3/10
Variation de l'indice sur le mois de février : -1,2%
Book bill du mois de février : 0,989
Commentaires du Président : Pierre-Jean Albrieux :
Février 2009, le mois des records !
- A propos de vos commentaires, c’est la première fois qu’il n’y en a pas un d’optimiste (mais peut-être que les optimistes n’ont pas répondu).
- L’indice de confiance, à 3,3, n’a jamais été aussi bas.
Il ne fait aucun doute qu’il y a un fond de réalité sur ces deux « indicateurs » et que la crise, pour beaucoup d’entre nous, est bien là : report de projets et achats sporadiques sans visibilité de nos clients, annulations, baisse de chiffre d’affaires …
Néanmoins, je ne peux pas m’empêcher de penser que la crise, à force d’être rabâchée dans les médias, impacte notre moral qui prend une louchée supplémentaire de « noircitude » bi-quotidienne. C’est déjà assez dur d’avoir à gérer la crise pendant les heures de travail.
Je vous propose donc de faire un test. Sur une semaine, ou 15 jours, ou plus si vous y prenez goût, hors temps de travail, n’écoutez, ne regardez, ne lisez plus « d’informations ». J’ai essayé pendant une semaine : du bonheur, c’est dingue la capacité qu’a le cerveau humain à se ressourcer entre deux journées de travail. Et l’indice de confiance ne s’en portera que mieux.
En tout état de cause, personne ne sait quand la crise se terminera, alors sans excès de fatalisme mais avec une petite dose tout de même, profitons de cette période délicate et de notre disponibilité induite pour relever le challenge, se renforcer, chercher et saisir les opportunités. L’essentiel est de tenir le coup et tant pis pour nos stocks options et autres bonus pour ceux qui ont pu en voir un jour la couleur (c’est presque de l’humour).
La seule certitude que nous ayons est qu’il ne peut pas y avoir d’avenir sans électronique, heureusement.

February 2009, the month of all records!
- About your comments first: for the first time ever that there is not an only optimistic one (but perhaps the optimistic ones didn’t answer).
- The trust index then: 3,3. It has never been so low.
There is no doubt that there is a part of reality on these two « indicators » and that the crisis, for many of us, is really here: project deferments, sporadic purchases with no visibility of our customers, cancelling, and decline of turnover…
Nevertheless, I can avoid thinking that by dint of talking of the crisis in the media, it affects further our moral, which get an extra-dose of pessimism. It is already difficult enough to manage the crisis during the work hours.
I’d like to suggest you to do this test: try not to listen, to read, or the watch the daily news during a week or two, or even more if you get to like it… I tried for a week, and it was pure happiness. It is amazing how the human brain is capable of recharge its batteries between two days of work. The trust index can only take benefit of it.
In any case, no one knows how long the crisis will last, so with no excess of fatalism, but only a little dose of it, we should take benefit of this delicate solution and of our availability involved, to take up the challenge, to get stronger, to look for new opportunities and to seize them. The most important is to resist and not to hold on to our stock options, and other bonuses for those that could have seen them one day (it is almost humour).
The only certainty that we have is that there is no future without electronic, fortunately.

 
  Indice fevrier 2009
  Indice fevrier 2009 - English version
 

Indice GFIE Janvier 2009 : 4,2/10

 
Indice GFIE Janvier 2009 : 4,2/10
Variation de l'indice sur le mois de Janvier : 1,4 %
Book bill du mois de janvier : 0,918
Commentaires de JP Velly, Délégué Général du GFIE :

Le mois de Janvier est souvent atypique, mauvais pour certains à cause d'une reprise d'activité tardive, bons pour d'autres grâce aux déstockages de fin d'année. Celui de 2009 ne déroge pas à la règle avec toutefois une tendance à la baisse et une absence de visibilité qui n'étonnera personne dans le contexte actuel. Notre Industrie souffre comme les autres et nous ne bénéficions pas encore des décisions de État comme les secteurs du bâtiment, de l'automobile. La mobilisation de la Fédération( FIEEC)et de la FIEN est forte et des démarches ont été faites et sont en cours auprès des Ministères concernés. Espérons qu'elles porteront leurs fruits rapidement. Aujourd'hui il faut tenir " c'est dans l'adversité que les individus se révèlent " .C'est peut être aussi le moment de revisiter ses stratégies, ses plans d'action, ses modèles coûts enfin tout ce qui est nécessaire pour vivre et survivre. La crise est là personne ne sait (encore) combien de temps elle durera et jusqu'ou elle ira a récemment déclaré le Président de la République alors que dire de plus. Il faut tenir , bon courage.
The month of January is often atypical, but is a bad month for some of us because of a late activity restart, a good month for others, thanks to the end of the year clearance sales. January 2009 doesn't depart from this habit, with however a trend to the decline and a lack of visibility that will surprise no one, in the actual context. Our industry suffers like the others and we do not benefit from the decisions of the State, like the building, or the car industries do. The mobilization of the Federation (FIEEC) and of the FIEN is strong and moves have been made. Concerned ministries are taking measures. Let's hope that they will be successful quickly enough. Currently, we have to hold on : it is in the adversity that people give the best of themselves. It is also maybe the occasion for us to review our strategies, our action plans, our cost schemes, and everything that is necessary to live and to outlive the crisis. The crisis is there and no one knows how long it will last and where it will end, has recently declared the President of the French Republic. What's more... try to hold on. Good luck.
 
  Indice janvier 2009
  Indice janvier 2009 - English version
 

Indice GFIE Décembre 2008 : 4,1/10

 
Indice GFIE Décembre 2008 : 4,1/10
Variation de l'indice sur le mois de Décembre 2008 : -2,0%
Book bill du mois de décembre : 0,869
Commentaires du Président Pierre-Jean Albrieux :
Je vous souhaite à tous une bonne et excellente année 2009.
En ces temps mouvementés, cela pourrait passer pour de l’humour noir, mais non, c’est sincère car nous devrions tous avoir besoin de réussites dans nos projets, de prospérité, d’accomplissements dans nos développements personnels et professionnels, d’un moral et d’une carapace en acier inox, d’un plan de relance pour l’électronique, d’une trésorerie d’enfer. Et pour y arriver : une très très très bonne santé.
Comme nous nous y attendions, décembre ne fut pas un bon mois, l’indice de confiance reste au plus bas, l’indice général également, comme l’indice consommable qui dénote bien un ralentissement généralisé et le book to bill qui est inférieur à 1.
Il n’y a que l’indice machine qui sauve la mise et s’est ragaillardît sur décembre mais sur une année tellement plate…
La bonne nouvelle ? Un plan de relance pour l’automobile qui devrait nous apporter des améliorations sur les antibrouillards et sur notre visibilité toujours aussi courte.
A quand le plan de relance de l’électronique ? Car enfin, pas de banque, pas d’automobile, pas de développement durable sans électronique. En fait, rien ne pourrait fonctionner sans électronique. La notion est sans doute trop évidente pour émouvoir Bercy et les autres.

I wish you all a happy new year 2009.
In these eventful times, this wish could be interpreted as some black humour, but be sure it isn’t: it is sincere, as will all need successes in our projects, prosperity, accomplishment in our personal and professional developments, a strong moral and a stainless steel shell, a budget stimulus plan for the electronic, brilliant accounts. And for all that: a very very very good health.
As we expected, December has not been a good month, the trust index remains at its lowest level, the general index too, just as the electronic goods index which actually shows a global slowing down, and the book bill is under 1.
There is only the machine index, which rescues the figures and has risen in December, but on such a bad year…
The good news? a budget stimulus plan for the car industry that should bring up improvements on the fog lights and on our visibility that is still so short.
When will a budget stimulus plan for the electronic industry come? Because well, no bank, no cars, no sustainable development without electronic. Actually, nothing could work without electronic. This idea is certainly too obvious to touch Bercy and the others.
 
  Indice decembre 2008
  Indice decembre 2008 - English version
 

Indice GFIE Novembre 2008 : 4,3/10

 
Indice GFIE Novembre 2008 : 4,3/10
Variation de l'indice sur le mois de Novembre 2008 : - 11,3%
Book bill du mois de novembre 2008 : 1,078
 
  Indice novembre 2008 - PDF
  Indice novembre 2008 - PowerPoint
 

Indice GFIE Octobre 2008 : 4,2/10

 
Indice GFIE Octobre 2008 : 4,2/10
Variation de l'indice sur le mois d'Octobre : -3,4%
Book bill du mois d'Octobre : 0,928
Commentaires de M. ALBRIEUX, Président du GFIE :

Mon commentaire ne sera pas très original pour ce mois d’octobre.
Le moins que l’on puisse dire est que nous avons tous le moral dans les chaussettes. Sur 14 commentaires transmis, il n’y en a un optimiste, 4 mitigés et 9 pessimistes… Il est donc logique que l’indice de confiance plonge encore, ce qui n’est vraiment pas de bon augure : on attend tous un ralentissement extrême mais, chose surprenante, il ne semble pas que nous y soyons encore. En effet, notre indice baisse en octobre par rapport à septembre mais septembre et octobre 2008 sont supérieurs à 2007 et 2005. Les autres indices (export, consommables, machines) d’octobre 2008 sont supérieurs à ceux de 2007.
Il semblerait donc que nous anticipons le ralentissement qui hélas, selon les données macro économiques et les informations que nous avons, ne saurait tarder. Tachons de tenir le coup et bon courage à tous.

My comment will not be very surprising for this month of October.
The least we can say is that we all feel very down. On 14 comments that we’ve received, only one is positive, 4 are mixed, and 9 are pessimists… It is therefore logical that the trust index sinks further and what is to happen do not give any good sign for the future: we all expect an extreme slow down but, surprisingly, it seems that we still don’t experience it so far. Indeed, our index is lower in October than in September, but September and October 2008 are still better than 2007 and 2005. The other indexes (export, electronic goods, machines) for October 2008 are higher than those of 2007.
It seems that we anticipate the slow down, which unfortunately according to macro economy and the information that we have, will come very soon. Let’s try to hold on, and good luck to all of you.
 
  Indice octobre 2008
  Indice octobre 2008 - English version
 

Indice GFIE Septembre 2008 : 4,2/10

 
Indice GFIE Septembre 2008 : 4,2/10
Variation de l'indice sur le mois de Septembre : +98,7 %
Book bill du mois de septembre : 1,043
Commentaires du Président : Pierre-Jean ALBRIEUX

"L'indice du mois de septembre +98,7 % semble très bon mais comme il est calculé par rapport à l'indice d'août qui n'avait jamais été aussi bas (de mémoire) notre activité reste bien en deça des niveaux depuis 2005 et il est maintenant certain que 2008 sera mauvais. Quant à l'indice de confiance, il plonge déjà en septembre sans la totalité des nouvelles que nous avons reçues depuis...
Souhaitons que la LME et la réduction des délais de paiement prévues à partir du 1er Janvier 2009 entre effectivement en application, sans moratoire, sans report avec ce qu'il faut comme sanction pour que la loi soit respectée.
Souhaitons que l'exonération de la taxe professionnelle (qui, soit dit en passant, devait être réformée) sur les investissements en matériel incite nos clients à investir, car pour notre propre TP on en verra la couleur en ... 2010 (juin et décembre...) or c'est maintenant que l'activité réelle a besoin de soutien.
Souhaitons enfin qu'on en finisse avec les effets d'annonce destinés à rassurer le bon peuple ca à moins d'avoir loupé quelque chose ce sont les PME et les TPE, celles qui depuis 20 ans créent des emplois, qui paieront les pots cassé, quelle
reconnaissance!
Que de mesurettes! On attend autre chose qu'un "Monsieur crédit" sensé contrôler les déblocages dans les établissements
financiers : ce sont des actions à très court terme qui sont nécessaires. Dans 6 mois, pour beaucoup, il sera trop tard."

"The index of September (+98,7%) seems very good, but as it was calculated in comparison to the index of August, which hadn't been so low (as long as I remember). Our activity remains far below the levels known since 2005, and it is now sure that 2008 will be a bad year. Concerning the trust index, it already falls in september, without knowing all the bad news we discovered since then... "
Let's wish that the LME and the reduction of the payment times scheduled on the 1st of January 2009 will be actually implemented, without moratory, without delays and with the necessary penalties for the law to be abided.
Let's also wish that the exemption of the professional tax (which, by the way, should have been reformed) on the material invesments will encourage our clients to invest, as conserning our own PT reform, it won't happen before ... 2010 (june and decembre) even though it is NOW that the activity needs support.
Let's finally wish that the government will stop the announces effects, aimed at reassuring the people : if I am not mistaken, it is the small companies and small industries that have created employment for 20 years, which will pay for all the economy : what a gratitude!
Too much "mini-measures"! We are waiting for something more than a "Mr. Credit" who should control the releasing of the financial companies : what is needed is very short-term measures. Within 6 months, for many of us, it will be too late."


 
  Indice septembre 2008 - PDF
  Indice septembre 2008 - PowerPoint
 

Indice GFIE Juillet/Août 2008 : 5,0/10

 
Indice GFIE Juillet/Août 2008 : 5,0/10
variation de l'indice sur les mois de juillet & août 2008 : - 47,7 %
Book bill du mois d'Août : + 19,34 %

L’activité du mois de juillet et août a malheureusement été similaire à notre Météorologie Nationale.
Le temps a été plutôt maussade dans toutes les régions et les températures inférieures à la moyenne, à l’exception de la Côte d’Azur et la Corse.
D’une manière globale, lactivité a été en baisse à l’exception de quelques belles facturations à l’export. Des sociétés ont connu des difficultés financières et n’ont pas attendu la rentrée pour cesser leur activité. La baisse d’activité constatée n’est pas spécifique aux adhérents du GFIE mais touche tous les secteurs d’activité représentés à la FIEEC.
La turbulence financière mondiale risque d’aggraver sérieusement la situation générale.
Sans vouloir être négatif, il est à craindre que la rentrée n’en soit pas une et que la prise de commande ne redécolle pas de manière significative.
Restons positifs : l’espoir fait vivre.



The weather has been more or less dull in all areas, and the temperatures have been below the mean except for the French Riviera and Corsica. Globally, the activity has been decreasing, except for some good export invoicing.
Some companies have encountered financial difficulties and haven’t waited for the new school year to stop their business. The observed fall of the activity is not specific to the GFIE members, but common to all the activity sectors represented in th FIEEC. The global financial turbulence jeopardizes seriously the general situation.
Withour wanting to be too negative, we might neverheless fear that the return to work might not really be a return of the activity, and that the order takings might not take off significantly.
Let’s be positive, hope make us live.


 
  Indice juillet-aout 2008 - PDF
  Indice juillet-aout 2008 - PowerPoint
 

Indice GFIE Juin 2008 : 4,7/10

 
Indice GFIE juin 2008 : 4,7/10
Variation de l'indice sur le mois de juin 2008 : + 5,2 %
book bill du mois de juin 2008 : -9,7%



« Le mois de juin est historiquement un bon mois. Ce fut encore le cas cette année. L’indice de confiance n’est pas très bon et reflète assez fidèlement le manque de vision, de projection qui caractérise l’Industrie Electronique actuellement. Les fabricants de composants actifs, passifs et les distributeurs (en général) ne sont pas satisfaits des résultats du 1er semestre et inquiets en ce qui concerne la fin de l’année. Mieux vaut tenir que courir ! La pression sur les prix est très (trop) importante. La réduction « officielle » des délais de paiement votée en juillet et applicable aux nouvelles commandes à partir de Janvier 2009 devrait nous permettre de convaincre les plus récalcitrants par l’ « application de la loi » ».

« The month of June has always been a good month. It has been the case this year again. The trust index isn’t very good, which shows quite accurately the lack of prospective visibility which characterizes the electronical industry currently. The producers of active and passive components, and the distributors (generally) aren’t satisfied with the first semester results, and are worried for what concerns the end of the year. A bird in the hand is worth two in the bush ! The price pressure is very (too ?) hard. Te « official » reduction of the payment time voted in July, which will be applied to the new orders since January 2009, could enable us to convince the most uncooperative ones through the « enforcement of the law ». »
 
  
  Indice juin 2008 - PowerPoint
 

Indice GFIE Mai 2008 : 4,9/10

 
Indice GFIE Mai 2008 : 4,9/10
Variation de l'indice sur le mois de Mai 2008 : -13%
Book bill du mois de Mai : - 8,81%
Commentaires du Président Francis ANGLADE :

Tous les chiffres de l’indice étant négatifs, de même que la plupart des commentaires reçus, la fin du 2ème semestre ne s’annonce pas particulièrement performante.
Autre considération : les délais de paiement. La FIEEC travaille sur le sujet « réduction des temps de paiement », or les délais de règlement s’allongent dangereusement et principalement de la part des grands groupes français : « Faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais »

« All the figures in this month’s index being negatives, as well as most of the comments we received, the end of the second semester doesn’t appear to be particularly dynamic.
An other consideration : the payment times. The FIEEC currently works on the following subject : « Reduction of the payment times », yet the settlement times are dangerously lengthening, and mostly because of the big french groups. « Do as I say, not as I do »
 
  Indice mai 2008.pdf
  indice mai 2008.ppt
 

Indice GFIE Avril 2008 : 4,9/10

 
Indice GFIE Avril 2008 : 4,9/10
Book bill du mois d'avril 2008 : +8,8%
Variation de l'indice sur le mois d'avril 2008 : 8,7%
Commentaires du Président Francis ANGLADE :
« Afin de permettre une lecture plus instructive de l'indice, nous avons souhaité lors d'une réunion avec HEC l'affiner en introduisant deux nouvelles données:

1- le "Book to bill" du mois concerné qui permettra à chacun de nos adhérents d'apprécier ses propres performances par rapport à la situation globale du marché. Nous vous demandons donc de prêter une attention particulière à ce paramètre afin de vous aider à optimiser vos actions commerciales. Naturellement une confidentialité absolue est garantie par HEC qui s'est engagé à ne jamais divulguer à quiconque cette information.
2- notion de saisonnalité : vous pouvez en mesurer le bien fondé à l'approche des mois d'été! Ce paramètre a été rajouté au calcul de l'indice. Il en résulte une nouvelle courbe que vous trouverez page 2.
Les CA de nos adhérents pour le mois d'avril semblent correspondre aux attentes du deuxième trimestre. Mais espérons que les agressions économiques que nous subissons actuellement ne viennent pas contrebalancer ces espoirs. »



“In order to obtain a more instructive index, we aggreed during a meeting with HEC to precise it, by including two new datas:

1- The "book to bill" of the month which enables to each of our subsriber to estimate his own performances compared to the global market situation. Please pay special attention to this parameter so as to help you in your commercial actions. A total confidentiality is ensured by HEC who commited never to reveal this information to noone.
2- a Seasonality notion : you can measure the utility of it as we come closer to the summer months! This parameter was added to this month's index (see page 2).
Our subscriber's turnover for April seams to match with the expectations of the second quarter. But we wish that the economic aggressions that we undergo currently won't counterbalance our hopes.”
 
  indice avril 08.pdf
  indice avril 08.ppt
 

Indice GFIE Mars 2008 : 5,0/10

 
Indice GFIE Mars 2008 : 5,0/10
Variation de l'indice sur le mois de Mars : -1,8 %
Commentaires du Président Francis ANGLADE :

« Les résultats enregistrés par nos adhérents en mars 2008 permettent de confirmer nos espoirs pour un 1er trimestre correct, et souvent en légère croissance en regard de celui de 2007. Toute la filière se mobilise en permanence derrière la FIEN, dans le but de protéger nos industries et maintenir nos capacités de productions.
Avec le concours de notre Délégué Général Jean-Pierre VELLY de nouveaux paramètres seront intégrés dans le calcul de l'indice et nos interlocuteurs de HEC Junior Conseil vont collaborer dynamiquement à l'élaboration de celui-ci afin de le rendre plus lisible et plus proche de la situation présente au moment de sa publication. »



“Results of our members in March 2008 lead us to the confirmation of our hope for a correct first term, and often with a slight growth compared to the one of 2007. The whole branch mobilizes constantly with the FIEN, aiming at protecting our industries and maintaining our production capacity.
With the help of our General Secretary Jean-Pierre VELLY news features will be part of the calculation of the index and our interlocutors of HEC Junior Conseil will take part intensively in its development, aiming at making it easier to understand and nearer of the present situation when it is published.”
 
  indice mars 08.pdf
  indice mars 08.ppt
 

Indice GFIE Février 2008 : 4,8/10

 
Indice GFIE Février 2008 : 4,8/10
Variation de l'indice sur le mois de février : +1,9 %

« L'activité pour ce début d'année semble frémir et si la conjoncture est loin de l'euphorie on sent, malgré toujours l'absence de visibilité, qu'un certain optimisme est majoritaire. L'indice machines est au plus bas, compensé par l'indice consommables en meilleure forme : indiquant une certaine reprise de l'activité en attendant peut-être les investissements. »

Commentaires du Vice-Président Pierre-Jean ALBRIEUX :

“The business seems to tremble in the beginning of this year and may the conjuncture be far from euphoria we feel that certain optimism is predominant, despite a still lack of visibility. The machines, products and services to production index is at the most down level, counterbalanced by the wealthier electronic good index: This indicates a certain resumption of activity, maybe waiting for investments.”
 
  indice février 08.pdf
  indice février 08.ppt
 

Indice GFIE Janvier 2008 : 4,9/10

 
Indice GFIE Janvier 2008 : 4,9/10
Variation de l'indice sur le mois de Janvier : + 28,6%
« Cet indice demeure calculé suivant les chiffres et répartitions communiqués à HEC Junior Conseil suivant le même mode de calcul que par le passé. Toutefois, nous étudions l'intégration de nouveaux paramètres afin que l'indice devienne plus informatif et lisible pour ses lecteurs.
L'ensemble de la filière est plutôt satisfaite des résultats de l'année 2007 et les prévisions pour l'année 2008 sont assez optimistes, mais seuls les 3 mois à venir pourront confirmer cette position. De toute façon, le carnet de commande n'excède pas 2 mois et il n'existe pas de possibilité au delà de ce laps de temps. La croissance à l'export est possible et une récession en France est à craindre considérant la fermeture de nombreux sites de production qui partent hors de France. »

“This index is still obtained with figures and repartition given to HEC Junior Conseil always following the same way of calculating. Nevertheless, we are working on the integration of new features aiming at having an index more instructive and more readable for its readers.
The whole branch is quiet satisfied with 2007’ results and the forecasts for 2008 are quiet optimist, but only the 3 coming months are able to confirm this opinion. Anyway, the order book doesn’t exceed 2 months and there are no opportunities over this term. We can hope for growth in export but fear a recession in France considering the closure of many production sites which are leaving France.”

 
  indice janvier 08.pdf
  indicie janvier 08.ppt
 
 
   
 
interviews vidéo
 
 
Pierre-Jean ALBRIEUX pour ACSIEL Alliance Electronique à ENOVA Lyon 2016
 
Voir la vidéo
Toutes les vidéos
 
Actualités
 
Les actualités du GFIE
 
02-02-2016
 
STPElectronics fête ses 10 ans !
 
Lire l'article
Toute l'actualité du gfie
Nos adhérents communiquent
 
25-06-2015
  Nos adhérents communiquent...
Offre d'emploi : Ingénieur R&D Sciences des Matériaux (H/F)
 
Lire l'article
Toute l'actualité de nos adhérents
 
 
                 
 
 
13, rue Hamelin
75783 Paris 75016

GSM : (33) 6 07 46 54 19
Email : jpvelly@gfie.fr  
 
 
  • SNESE
  •  
  • FIEEC
  •  
  • SIMTEC
  •  
  • GL Events
  •  
  • ACSIEL
  •  
  • CLUB RODIN
  •  
  • Electronique Mag
  •  
     
     
     
     
     
     
     
     
    Actualités
    Presse
    Nos adhérents communiquent...
    Vidéos
    Mentions légales
    Plan du site